• Top 14 - Bordeaux - Lesgourgues
    Top 14 - Bordeaux - Lesgourgues
  • Maxime Lucu et Matthieu Jalibert - XV de France
    Maxime Lucu et Matthieu Jalibert - XV de France

Avec l'absence de Lesgourgues, c'est le retour des problèmes de demi de mêlée à l'UBB

Le

TOP 14 - Victime d'une chute en scooter dans la nuit qui a suivi la victoire de Bordeaux face à Brive, Yann Lesgourgues souffre de multiples fractures au visage, ainsi que d'une à l'épaule. Son absence est évaluée à environ trois mois et il faudra certainement la combiner à celle de Maxime Lucu lors du Tournoi des 6 Nations. Ce qui complique les affaires de l'UBB, en recherche d'un joker en 9.

Il est hors de danger, et c'est déjà une très bonne chose. Ce lundi soir, Yann Lesgourgues est sorti de l'hôpital, au grand soulagement de tous. Le demi de mêlée de l'UBB avait été victime d'une chute en scooter dans la nuit de samedi à dimanche, après la victoire de l'Union Bordeaux-Bègles sur le terrain de Brive. Pris en charge par les pompiers et transféré au CHU Pellegrin, Lesgourgues souffrait de multiples fractures à la face, dont une à la mâchoire. Son épaule était aussi touchée. Opéré, l'ancien Biarrot devrait être absent au moins trois mois des terrains et laisse un grand vide au poste de Bordeaux-Bègles. Pourquoi ? Parce que comme l'année dernière, lorsque Jules Gimbert s'était grièvement blessé au genou, l'UBB ne comptera plus qu'un seul numéro 9 dans son effectif professionnel en cas de sélection de Maxime Lucu en équipe de France.

Un joker recherché

Si Lucu est avec les Bleus lors du prochain Tournoi des 6 Nations, seul Gimbert ferait office de demi de mêlée pendant près d'un mois. Alors l'UBB s'est naturellement mise à la recherche d'un joker médical, afin de combler ce manque. Une chose loin d'être aisée, surtout au vu du marché des 9, très compliqué à maîtriser. Regardez Castres par exemple, qui cette année doit composer avec les blessures de Jérémy Fernandez et Santiago Arata. Si les Tarnais ont d'abord obtenu l'arrivée de Julien Blanc, c'est Rory Kockott qui pourrait reprendre du service dans les prochaines semaines ! À Bordeaux, l'exemple de la saison dernière sert quelque peu d'avertissement.

Maxime Lucu et Matthieu Jalibert - XV de France
Maxime Lucu et Matthieu Jalibert - XV de France

Les Girondins avaient joué de malchance en recrutant James Hart en tant que joker médical de Gimbert. Mais ce dernier, arrivé de Biarritz, n'avait pas joué le moindre match avec Bordeaux-Bègles et avait été absent plusieurs semaines après une mauvaise réaction au vaccin contre le Covid-19. Pour le remplacer, l'UBB avait alors tenté la piste menant au jeune biarrot Kerman Aurrekoetxea. Mais au dernier moment, le BO n'a pas souhaité laisser partir son numéro 9. Au final, c'est le Narbonnais Christopher Kaiser qui avait posé ses valises en Gironde... mais qui n'a pas non plus joué le moindre match ! Yann Lesgourgues avait alors enchaîné les matchs. "Le marché de 9 est très compliqué aujourd'hui, nous confiait Julien Laïrle, qui a repris les rênes du club avec Fredéric Charrier suite à l'éviction de Chrisstophe Urios. Si tu perds Maxime Lucu, tu as besoin d'aller chercher un neuf de qualité."

Santi Cordero pour dépanner ?

En plus de cela, se présente le problème des JIFF. Pour rester dans le quota, l'UBB doit en priorité s'aligner sur un joueur formé en France. Laïrle poursuivait : "S'orienter sur les étrangers, c'est relativement simple, mais nous sommes dans l'obligation d'aller chercher des JIFF." Les recherches ne faisant que commencer, Bordeaux-Bègles va devoir composer avec ses moyens pour la fin de l'année, avec notamment la Champions Cup qui se présente. D'autant plus que Maxime Lucu devrait être en congé la semaine prochaine et manquera certainement la rencontre face aux Sharks de Durban. Comme lui, les internationaux Matthieu Jalibert, Yoram Moefana, Sipili Falatea et Ben Tameifuna ont d'ailleurs des congés à poser.

Alors face à Gloucester et surtout contre les Sharks, Bordeaux-Bègles va innover. "Il y a des évolutions qu'on va mettre en place", annonçait Frédéric Charrier avant même la blessure de Lesgourgues. La saison dernière, c'est Santiago Cordero qui avait dépanné au poste et qui avait plutôt donné satisfaction, notamment contre les Scarlets... en Champions Cup ! Il est loin d'être impossible que l'ailier argentin effectue de nouveau un intérim au poste de demi de mêlée. Aussi, le jeune Antonin Marinot (18 ans) pourrait effectuer ses premières minutes en professionnel si l'occasion se présente pour lui. Quoi qu'il en soir, Jules Gimbert devrait jouer de nombreuses minutes avec le maillot grenat prochainement.