• Rory Kockott - Castres olympique
    Rory Kockott - Castres olympique

Castres : la tentation Kockott ?

Le | Mis à jour

TOP 14 - Le Castres olympique pourrait être tenté de relancer son entraîneur de la défense Rory Kockott au poste de numéro 9, ceci afin de pallier les absences longue durée de Jérémy Fernandez (opéré d’un genou) et de Santiago Arata (plancher orbitaire).

De retour à l’entraînement d’abord pour " faire le nombre ", l’ancien international français aux 14 sélections s’est montré plutôt en forme et motivé à l’idée de donner un coup de main à son équipe. À tel point que l’idée semble avoir fait son bout de chemin dans la tête des dirigeants castrais. Pierre-Yves Revol a ainsi glissé, dans une intervention sur le site internet de son club : " Il faut tenter de remédier aux blessures de Jérémy Fernandez et Santiago Arata et à une nouvelle blessure éventuelle. Dès lors que Rory était d’accord et motivé pour le cas échéant, rendre service au club, c’est la meilleure option… Pas simple sur le plan physique pour lui mais sa force mentale peut lui permettre de réussir ce pari et c’est sécurisant pour le club d’avoir une cartouche en plus à un poste stratégique. "

Car alors qu’ils comptaient trois demis de mêlée professionnels en début de saison, les blessures de Fernandez d’abord puis d’Arata ont obligé le CO à activer un joker médical en la personne de Julien Blanc, arrivé de Toulon au mois de septembre. À date, Julien Blanc et le jeune Gauthier Doubrère sont donc les deux seuls numéros 9 de l’effectif professionnel à être toujours aptes. Au vu du relatif manque d'expérience de Gauthier Doubrère, recruté à l’intersaison en provenance de Mont-de-Marsan et qui ne totalise que six matchs cette saison dont deux en tant que titulaire ; et du risque en cas de nouvelle blessure de se retrouver fort démuni, le staff serait très tenté de s’appuyer sur l’immense expérience de la légende castraise pour se sécuriser. Affaire à suivre.