Icon Sport

L'antisèche : un Clermont à réaction

L'antisèche : un Clermont à réaction

Le 22/01/2022 à 20:51Mis à jour Le 22/01/2022 à 20:59

CHAMPIONS CUP - Malgré la qualité de son adversaire, l'ASM ne pourra que regretter d'avoir aligné un XV remanié. Car les remplaçants ne sont pas étrangers à la très bonne fin de match clermontoise...

Le résumé

La première mi-temps avait laissé entrevoir des espoirs du côté clermontois. Sans être très efficaces en attaque, les Auvergnats rivalisent néanmoins et profitent des erreurs irlandaises. La mêlée, quelques en-avant et l'expérience de Parra les maintiennent dans le match, et ce malgré le très bon ballon porté de l'Ulster, à l'origine de deux essais d'Herring.

Après avoir pris le large et mené au score jusqu'à 34-12, la province nord-irlandaise a peu à peu lâché l'affaire. L'entrée du banc de Clermont notamment a participé à ce retour en grâce de l'ASM qui échoue à trois points. Un bonus défensif qui ne pèsera pas dans la balance.

Le fait du match : la puissance de frappe de l'Ulster

C'est peu dire que l'Ulster a été impressionnant ce soir. Dès que les locaux sont revenus des vestiaires, ils ont changé de braquet : ils prennent les points pour prendre le large. Une seule pénalité (49e, 20-12) leur a suffi pour se libérer. Leurs très longues possessions ont usé les partenaires de Judicaël Cancoriet. L'essai de Vermeulen faisait basculer les siens sur quinze minutes de très haut niveau. James Huwe, Nathan Doak et Billy Burns dynamitaient le jeu de leur équipe, broyant la défense clermontoise. De quoi poser l'Ulster en candidat de plus en plus sérieux au titre.

L'homme : Lowry inarrêtable

Certes, il y a eu la puissance du pack de Belfast, sublimé sur les ballons portés, notamment en première période. Mais Michael Lowry symbolise à merveille le caractère électrique des offensives de l'Ulster. Il suffit de voir son essai inscrit au nez et à la barbe de Morgan Parra, à la faveur d'un coup de rein étonnant. En deuxième période, on retiendra sa démonstration technique sur l'aile gauche suite à la récupération du ballon en touche : accélération, raffut sur Damian Penaud, cadrage-débordement sur Cheikh Tiberghien... Visiblement, sa première convocation avec le XV du Trèfle cette semaine ne l'a perturbé.

Champions Cup - Michael Lowry (Ulster) était insaisissable contre Clermont

Champions Cup - Michael Lowry (Ulster) était insaisissable contre ClermontIcon Sport

La question : Clermont s'est-il trompé sur sa composition d'équipe ?

Les plaquages offensifs de Yohan Beheregaray et les grattages ont fait gagner du temps à Clermont mais n'ont pas suffi à contenir les ardeurs nord-irlandaises. En revanche, l'entrée du banc à l'heure du jeu fut hautement décisive. Les performances de Daniel Bibi Biziwu et Camille Lopez, l'importance dans les phases de combat de Fritz Lee et Sébastien Vahaamahina ont permis à leur équipe de rivaliser et même revenir au score. Alors pourquoi avoir fait autant tourner le XV de départ, alors qu'il y aurait peut-être eu un coup à jouer ? A l'issue du match, les Clermontois n'ont plus leur destin européen entre leurs mains.

Clermont s'est-il trompé sur sa composition d'équipe ?

Sondage
3667 vote(s)
Oui
Non
Contenus sponsorisés