Icon Sport

"Il n'y a pas scandale", estime Urios sur la défaite de Toulouse sur tapis vert contre Cardiff

"Il n'y a pas scandale", estime Urios sur la défaite de Toulouse sur tapis vert contre Cardiff

Le 23/01/2022 à 11:59Mis à jour Le 23/01/2022 à 12:00

CHAMPIONS CUP - Le sujet fait couler beaucoup d'encre depuis ce vendredi. Le Stade toulousain a été déclaré perdant 28-0 face à Cardiff à cause d'un trop gros nombre de cas de Covid dans son effectif, d'après l'EPCR. Au micro d'RMC, le manager de l'UBB, Christophe Urios a réagi sur cette affaire, estimant "qu'il n'y a pas scandale".

Encore une fois, l'intervention de Christophe Urios risque de faire énormément réagir, surtout dans la ville rose... Depuis vendredi, dirigeants, staff, joueurs et supporters toulousains montent au créneau après le décision prise par l'EPCR d'annuler la rencontre entre Toulouse et Cardiff, tout en déclarant les champions d'Europe en titre perdants. Une défaite 28-0 qui a du mal à passer en Haute-Garonne.

Ce dimanche, le manager bordelais Christophe Urios a réagi sur cette affaire sur les ondes d'RMC. Désormais chroniqueur dans Les Grandes Gueules du Sport, l'ancien entraîneur Castrais s'est longuement exprimé : "Tout d'abord, c'est un sujet sensible pour moi car c'est mon sport, c'est la Coupe d'Europe et c'est Toulouse qui est touché. En Top 14, quand tu es frappé par le Covid, si tu es en capacité de présenter quinze joueurs professionnels dont six première ligne, tu dois jouer le match. En Champions Cup, de ce que j'en sais, il n'y a pas de règle. C'est à l'appréciation d'une commission qui s'appuie noatmment sur des experts de la LNR. Donc même si Toulouse était capable d'aligner une belle équipe, ils ont convenu de par le nombre de joueurs touchés durant la semaine, que le risque de cluster était élevé. Ils ont donc annulé le match."

Durant son intervention, Christophe Urios a également rappelé le cas du Leinster lors de la deuxième journée. À l'époque, les Irlandais étaient eux aussi pleinement frappés par le Covid-19 mais avaient réussi à présenter une équipe pour se rendre à Montpellier. Cela n'avait pas suffi, ils avaient été déclarés perdants sur tapis vert 28-0, comme Toulouse face à Cardiff.

Le manager à l'UBB a ensuite ajouté :"Pour moi il n'y a pas scandale. Je ne pense pas que ça le soit. La règle de la Coupe d'Europe, c'est de ne pas reporter de match." Pour rappel, l'UBB a également été déclarée perdante lors de la quatrième journée de Champions Cup. Un revers 28-0 sur la pelouse des Tigers de Leicester qui n'empêchera pas les Bordelais de voir les huitièmes de finale de la compétition.

Contenus sponsorisés