Icon Sport

En manque de maîtrise, le Stade Toulousain en échec aux Wasps

En manque de maîtrise, le Stade Toulousain en échec aux Wasps

Le 15/01/2022 à 16:07Mis à jour Le 15/01/2022 à 18:58

CHAMPIONS CUP - Les Toulousains ont concédé leur première défaite sur la scène européenne cette saison, tombant sur le terrain des Wasps (30-22), et ratant le bonus défensif d’1 point. Il a surtout manqué de la maitrise, les Haut-Garonnais ayant fait preuve de trop d’indiscipline après avoir pourtant évolué une partie du match à 15 contre 14.

Les Toulousains venaient avec de l’ambition en Angleterre, ils repartent finalement bredouilles après une prestation qui va forcément s’accompagner d’un peu de doute. Après une première victoire difficile à aller chercher à Cardiff, face à un adversaire diminué par des cas des Covid, c’est une première défaite qui est concédée par les Haut-Garonnais. Elle n’arrange en rien les affaires des hommes d’Ugo Mola, qui avaient déjà vu l’EPCR entériner un résultat nul (0-0) pour le match aller qui n’avait pas pu se disputer en raison des conditions sanitaires. Voilà donc un coup d’arrêt, mais le revers est au final logique…

Pourtant, l’entame de ce duel laisse présager du bon, car avec vitesse, rythme et ambition, François Cros vient aplatir le premier essai sur un ballon porté (2e), après un premier jeu au pied de pression de Pita Ahki. Nul ne laissait alors présager que cette réalisation ne serait suivie d’une seconde seulement une heure plus tard, sur un autre porté de Peato Mauvaka (61e). L’ultime réalisation de Paulo Tafili, là aussi après un bon maul, n’est au final "que" pour l’honneur (83e) puisque malgré la transformation de Thomas Ramos, le bonus défensif est manqué d’1 point. Et son échec sur la transformation de la 62e coûte finalement cher.

Les Wasps réduits à 14 mais conquérants

Mais le revers toulousain s’explique surtout par une incapacité à profiter d’une supériorité numérique de pratiquement 40 minutes, suite à l’exclusion d’Umaga pour un plaquage non maitrisé ayant provoqué un choc tête contre tête avec Page Relo (34e). Le carton jaune contre Anthony Jelonch pour un autre contact dans un duel (55e) ayant réduit ce temps de supériorité numérique, malgré tout conséquent. Il y a trop de munitions laissées en route, trop de ballons rendus à l’adversaire et donc un grand nombre de turnovers et de pénalités concédées qui ne permettent pas de profiter de possibles espaces dans la défense.

D’autant que l’envie anglaise reste constante sur la partie, malgré l’adversité du départ. Et finalement les Wasps s’appuient sur un Gopperth précis au pied (15 points, 6 sur 7), et surtout sur leur réalisme offensif avec trois essais. Le premier est l’œuvre de Alo sur un enchainement de temps de jeu près de la ligne et une finition en force (19e), suivi d’un porté gagnant et bonifié par Shields (23e), tandis que Barbeary vient finir un coup joué sur un côté fermé après une mêlée (68e). Les Guêpes se relancent ainsi dans la compétition, car il s’agit de leur première succès suite à leur défaite initiative, à domicile, face au Munster.

Contenus sponsorisés