Icon Sport

Willemse: "On a montré le vrai Montpellier"

Willemse: "On a montré le vrai Montpellier"

Le 24/01/2022 à 09:30Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Auteur d'un match remarquable malgré le fait qu'il n'avait pas joué depuis le 27 décembre dernier, le deuxième ligne tricolore du MHR Paul Willemse a apprécié la réaction collective de son équipe qui a largement dominé Exeter et validé son billet pour les phases finales.

La victoire bonifiée est une belle réaction à la défaite de la semaine dernière ?

C'est exactement cela. On avait quelque chose à montrer, après ce qu'il s'est passé. Je suis content car je crois que l'on a montré le vrai Montpellier. C'est une bonne chose après avoir passé la semaine à lire des mauvaises choses contre nous ! A mon avis, il n'y a pas beaucoup d'équipes qui peuvent réagir comme cela. Je suis très fier de mon équipe et de mon staff, on a montré quelque chose de spécial.

D'autant que vous l'avez fait contre Exeter, qui est un cador de l'Europe...

C'est vrai ! Mais comme je vous le dis, pendant toute la semaine on a préparé ce match en se disant que l'on avait quelque chose à prouver. Je suis vraiment heureux que l'on ait réussi ce soir.

Aviez-vous hâte de retourner sur le terrain pour laver l'affront ?

Oui, autant pour ceux qui ont affronté le Leinster que pour les autres ! Je pense d'ailleurs que c'était pire pour les autres, dont je fais partie, parce que c'était encore plus frustrant ! Toute la semaine, on a regardé les vidéos et au bout d'un moment, ça t'agace parce que tu n'étais pas là ! Ce n'est pas une équipe qui a pris 89 points, c'est le MHR et moi je suis le MHR ! On a eu une mauvaise image et c'était très frustrant.

Etait-il important de se qualifier avec la manière ?

Oui car depuis le début ce n'était pas facile de jongler entre les deux compétitions. Mais dès que l'on a senti que l'on pouvait atteindre la qualification, on a foncé. Et maintenant que nous sommes qualifiés, tout est possible sur des phases finales. Je pense sincèrement que cette prestation va donner beaucoup de confiance à l'équipe, en même pour le Top 14.

Les Anglais d'Exeter vous ont clairement défiés devant, vous affectionnez particulièrement ces matchs ?

Ah oui bien sûr ! J'aime bien les Rosbifs ! (rires) Oui c'est le genre de match que j'aime. Quand les mecs en face veulent te défier, moi je leur dit « Allez viens je t'attends ! » C'est ça le rugby. Le contact et le combat font partie de mes talents.

" Je suis content d'avoir joué 80 minutes car je me posais des questions avant le match"

Vous partez donc en équipe de France avec l'esprit tranquille ?

Oui, et c'est important. Tu peux laisser ton club parce que tu sais que tu as tout donné pour lui. Tu peux être fier, si tu fais ça. C'est important pour moi de montrer à mes coéquipiers qu'ils peuvent compter sur moi et c'est pareil avec le XV de France.

Vous avez paru dans le rythme alors que vous n'aviez pas joué depuis un mois ?

Non j'étais fatigué... (il souffle), j'étais défoncé ! (rires) Plus sérieusement, je suis content d'avoir joué 80 minutes car je me posais des questions avant le match. J'avais un peu peur de manquer de rythme, et j'avais même peur de ne pas jouer à cause du Covid. Je ne voulais pas partir en équipe de France sans avoir joué pendant plus d'un mois. Je suis très content d'avoir fait un match entier, même si cela a été dur.

Avez-vous eu peur que le match vous échappe ?

Oui un peu car il nous a manqué des joueurs d'expérience à certains postes. Il y a toujours une marge d'erreur quand on met certains jeunes, donc on a parfois été un peu sous pression mais on savait que physiquement on était là. En deuxième mi-temps nous sommes revenus sur des choses simples car nous sommes sortis de notre plan de jeu en fin de première mi-temps. Mais c'est normal, ça arrive. Il fallait juste bien finir.

Et puis Cobus Reinach a fait une belle entrée en jeu...

Oui, on savait qu'il allait entrer en jeu, ainsi que Paolo à l'ouverture... Ce qui est triste, c'est qu'on a perdu Anthony Bouthier ce soir. Je suis vraiment déçu pour lui.

Contenus sponsorisés