Icon Sport

Élisez votre XV de la Champions Cup 2020-2021 : les piliers

Élisez votre XV de la Champions Cup 2020-2021 : les piliers
Par Rugbyrama

Le 03/06/2021 à 16:05Mis à jour

CHAMPIONS CUP - La Champions Cup a pris fin samedi dernier après la victoire en finale du Stade toulousain, sur le Stade rochelais (22-17). Une coupe d’Europe sous un nouveau format, qui a notamment vu l’apparition des huitièmes de finale, avec une grosse domination des clubs français. Rugbyrama vous propose chaque jour d’élire les joueurs qui ont marqué cette année sur la scène européenne.

Reda Wardi

La Rochelle - 25 ans - 1m85 - 110kg - France

Le pilier rochelais n'a pas été titulaire lors de la finale, mais il a marqué les esprits lors de la compétition. Il est celui qui a débuté le match en première ligne en quart face à Sale et en demi face au grand Leinster. Les deux fois, il s'est montré conquérant en mêlée. Il a mis à mal ses adversaires directs, pourtant reconnus. Très actif, Wardi s'est aussi distingué par son importance en défense. Contre la province irlandaise, se sont 17 plaquages qui sont venus garnir sa ligne statistique. Pas mal pour un pilier.

Cyril Baille

Toulouse - 27 ans - 1m82 - 116kg - France

Encore une fois, Toulouse a pu s'appuyer sur son pilier international pour triompher. Baille est monté en puissance tout au long de la compétition, pour finalement finir en boulet de canon lors de la finale. Indispensable par son activité et sa puissance, il a toujours mis son équipe dans l'avancée et aurait même pu être récompensé d'un essai lors de la finale, dans laquelle il a joué 70 minutes. Très fort, Baille est le pilier qui a réussi le plus de passes après contact pendant la compétition.

Peni Ravai

Clermont - 30 ans - 1m85 - 119kg - Fidji

La bombe fidjienne a été l'un des clermontois les plus en vue de la compétition. Dynamique, il a profité de sa puissance physique pour avancer au contact, mais aussi transpercer les défenses. Face aux Wasps en huitième de finale, le pilier mobile a maintenu le navire jaune à flot, en étant notamment au soutien de Moala pour marquer un essai, à la vitesse d'un trois-quarts. Un joueur atypique et tellement précieux.

Tadhg Furlong

Leinster - 28 ans - 1m83 - 123kg - Irlande

Il a fait trembler les Rochelais en demi-finale de la compétition. Furlong est un des meilleurs piliers au monde cette saison, et il incarne parfaitement la puissance du pack de la province irlandaise du Leinster. Dévastateur, l'Irlandais a même inscrit un essai, en puissance évidemment, face à ces mêmes Maritimes. Malheureusement pour lui, son équipe a dû s'incliner et Furlong n'a rien pu faire pour éviter ça.

Uini Atonio

La Rochelle - 31 ans - 1m96 - 145kg - France

À l'image de sa saison avec le Stade rochelais, Uini Atonio a réalisé une grande campagne de Champions Cup. L'international français au physique de géant a fait parler son expérience et sa force physique pour être un des principaux points d'appui du gros pack rochelais. Dominateur en mêlée fermée, il a aussi été plutôt en vue dans le jeu courant. Que ce soit en demi-finale mais surtout en finale, il a été un des meilleurs rochelais.

Charlie Faumuina

Toulouse - 34 ans - 1m84 - 130kg - Nouvelle-Zélande

D'un profil lui aussi très physique, le All Black est un des joueurs majeurs de la fin de compétition pour le Stade toulousain. Avec l'absence de Dorian Aldegheri, l'expérimenté Faumuina a joué énormément lors des deux derniers matchs. 78 minutes contre Bordeaux, et 64 contre La Rochelle. Face aux Girondins, le pilier s'est signalé par douze ballons joués à la main, quatre passes après contact et neuf plaquages. Des chiffres impressionnants. Même s'ils n'a pas autant brillé en finale, il a tenu face à des clients comme Priso ou Wardi.

Vadim Cobilas

Bordeaux-Bègles - 37ans - 1m83 - 127kg - Moldavie

À 37 ans, le Moldave ne s'est pas montré trop vieux pour les batailles de phases finales de Coupe d'Europe. De Bristol à Toulouse, en passant par le Racing 92, le pilier s'est montré extrêmement rassurant pour l'UBB. Il est un des joueurs qui a fait du bien à cette équipe bordelaise en manque d'expérience dans ces matchs à fort enjeu. Fort en mêlée fermée, comme à son habitude, il s'est aussi montré intéressant par plusieurs mouvements dans le jeu courant, avec notamment des séquences en pivot.

Qui a été le meilleur pilier en Champions Cup cette saison ?

Sondage
8328 vote(s)
Reda Wardi
Cyril Baille
Peni Ravai
Tadhg Furlong
Uini Atonio
Charlie Faumuina
Vadim Cobilas
Contenus sponsorisés