Icon Sport

L'EPCR "optimiste sur la façon dont la saison va se conclure"

L'EPCR "optimiste sur la façon dont la saison va se conclure"
Par AFP

Le 02/09/2020 à 17:12

COUPE D'EUROPE - Une Coupe d'Europe nouveau format à 24, la Coupe du monde des clubs, la saison 2019-2020 à terminer... Vincent Gaillard, directeur général de l'EPCR, l'organisateur des compétitions continentales de rugby, a assuré à l'AFP être "optimiste sur la façon dont la saison va se conclure".

Quelle était l'idée directrice derrière ce nouveau format ?

On est dans un contexte inhabituel et imprévisible. On a réfléchi à comment tenir compte de ses contraintes, en s'y adaptant, en essayant d'emmener de la nouveauté. On va essayer de tester des formats qui peuvent être utiles pour le futur. Plutôt que de réagir, on voulait adopter une démarche proactive. On a moins de temps pour jouer la saison. On a accepté le principe de ne plus jouer sur neuf week-ends. Il y a aussi cette contrainte, venue à l'origine des ligues, qui préféraient qualifier huit équipes. On a pris tout ça pour arriver à un format qui peut se jouer sur huit week-ends, avec 24 équipes, tout en amenant des nouveautés: réduire la durée de la phase qualificative pour agrandir la phase éliminatoire; éviter les matches entre clubs d'une même ligue; renforcer la Challenge Cup.

Ce format est-il pérenne?

Il a été entériné pour la saison 2020-2021 et uniquement celle-là. Les discussions sur les prochains formats, sur les différentes Coupes d'Europe ou le Mondial des clubs, se poursuivent. Est-ce qu'on peut imaginer que, dans les futurs formats, on retrouve un format similaire? C'est possible. Un certain nombre de choses que l'on voulait tester vont l'être dès la saison prochaine. Mais il n'y a aucune décision encore. C'est beaucoup trop tôt même si j'espère tout de même être en mesure de communiquer d'ici la fin de l'année. On ne veut pas traîner: à l'origine, les discussions pour les futurs formats s'appliquaient pour la saison 2022-2023. Est-ce qu'on peut imaginer que ces futurs formats s'appliquent dès la saison 2021-2022? Ce serait assez logique, qu'on ne passe à 24 pour revenir à 20 puis faire autre chose ensuite...

" L'idée, ce n'est pas de reporter mais bien, en cas d'empêchement, de déclarer un forfait"

Etes-vous confiant pour la fin de la saison 2019-2020?

On est optimiste sur la façon dont la saison va se conclure. Les scénarios sanitaires et logistiques sont à l'étude et on est plutôt rassurés quand à notre capacité à jouer tous les matches, à commencer par les quarts puisque l'on sait que tous les voyages de toutes les équipes vont pouvoir se faire. Les équipes bénéficieront d'exceptions de quarantaine.

Avez-vous reçu des assurances des gouvernements?

Tous les gouvernements concernés ont mis en place des exceptions pour les voyages des équipes. A l'heure actuelle, les huit quarts de finale de Champions Cup et de Challenge peuvent se jouer. Notre attention se porte vers les conditions sanitaires. On surveille la situation de près car on n'aura pas la possibilité de reporter les matches. Les quarts et demies se jouent à une semaine d'intervalle. L'idée, ce n'est pas de reporter mais bien, en cas d'empêchement, de déclarer un forfait.

Le protocole est-il similaire à celui du Top 14, où un match est reporté à partir de trois cas?

On n'a pas réfléchi comme ça. On a levé la limite au nombre de joueurs enregistrables: ça veut dire que, à partir du moment où un club est capable d'aligner une équipe de joueurs sur le terrain, tout en respectant les contraintes sur le nombre de première ligne, deuxième ligne... le match pourra se jouer. Si elle ne peut pas, il y aura un forfait.

Contenus sponsorisés