Rugbyrama

Lauret : "J’en ai marre de rêver"

Lauret : "J’en ai marre de rêver"
Par Rugbyrama

Le 21/09/2020 à 15:20Mis à jour Le 21/09/2020 à 16:07

CHAMPIONS CUP - Wenceslas Lauret a déjà perdu trois finales de Coupe d’Europe. Le meilleur plaqueur du quart de finale contre Clermont revient dans une interview parue ce lundi matin dans les colonnes de Midi Olympique sur son espoir, enfin, de soulever la Champions Cup. Extraits.

Ne lui parlez pas d’un rêve, vous risqueriez de le mettre en colère. Pour Wenceslas Lauret, gagner la Champions Cup est un objectif. Un défi. Un challenge. Mais surtout pas un rêve. "J'en ai marre de rêver, peste-t-il dans l’interview parue ce lundi matin dans les colonnes de Midi Olympique. Cette coupe, je l'ai convoitée, approchée mais je ne l'ai jamais soulevée. J'espère que cette saison sera enfin la bonne." Avec cette compétition, Lauret entretient une relation particulière. Il l’aime, il la vénère, mais elle le fuit. "La Champion's Cup est une compétition merveilleuse, plus intense, plus spectaculaire et disputée que n'importe quelle autre compétition continentale, témoigne-t-il. Le club a déjà perdu deux finales de coupe d'Europe (en 2016 face aux Saracens et en 2018, face au Leinster). Moi, j'en suis déjà à trois, puisque j'en ai perdu une avec le BO (contre Toulouse, en 2010). Ca fait beaucoup..."

Samedi prochain, l’international français retrouvera avec ses partenaires les Saracens, champions d’Europe en titre. "Ce sont de vieilles connaissances. On se croise tous les ans ou presque. La dernière fois que l'on s'est affronté (à Londres, en janvier dernier, les Saracens l'avaient emporté 27-24), on a fait mieux que rivaliser avec leur équipe type. Il n'y a aucun complexe à avoir." Et d’ajouter : "Nous avions réussi à tenir le ballon sur de longs temps de jeu. Dès que c'est le cas, nous sommes une équipe redoutable. Il faudra donc empêcher leurs gratteurs -et ils sont nombreux- de pourrir nos libérations..." Dans une salle qui aura accueilli la veille le boxeur français Tony Yoka, il faudra au Racingmen rendre coup pour coup à une équipe qui a fait forte impression samedi dernier sur la pelouse du Leinster.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés