Icon Sport

Exeter - Northampton, une histoire de pilier

Exeter - Northampton, une histoire de pilier
Par Jérôme Prevot via Midi Olympique

Le 20/09/2020 à 11:06Mis à jour Le 20/09/2020 à 11:09

CHAMPIONS CUP - L'EPCR a changé in extremis son règlement. Northampton a pu recruter un pilier confirmé pour surmonter son épidémie de blessure. Mais le manageur d'Exeter a fait des commentaires.

Le quart de finale Exeter-Northampton apparaissait très déséquilibré au vu des derniers résultats des deux équipes. En plus, Northampton se trouve confronté à une crise au poste de pilier gauche. Ses quatre premiers choix sont blessés (Van Wyk, Waller, Auterac, Hobbs-Awoyemi). Les dirigeants se sont retrouvés avec un seul homme capable de jouer à ce poste, Manny Lyogun, 19 ans. Un gars qui n'a joué chez les professionnels que la fin du dernier match de championnat et qui, en plus, ne s'est reconverti au poste de pilier que très tard. À priori, les équipes qualifiées n'avaient plus le droit de modifier leur effectif depuis le 1er septembre.

La rumeur d'un match disputé avec des mêlées simulées a été un instant évoquée, puis jeudi matin, l'ECPR a indiqué qu'elle acceptait de voir Northampton recruter un nouveau pilier, entorse évidente à ses règlements. Alex Seville, jusqu'ici à Gloucester. Âgé de 22 ans, il n'est pas un as reconnu, mais il compte neuf matchs de championnat au compteur.

Premiership - Owen Franks (Northampton) au plaquage sur Tomas Francis (Exeter)

Premiership - Owen Franks (Northampton) au plaquage sur Tomas Francis (Exeter)Icon Sport

Le club d'Exeter ne s'est pas opposé à ce recrutement in extremis, il a même donné son accord quand Northampton et l'ECPR lui ont demandé son avis. Mais le manager Rob Baxter n'a pas pu s'empêcher de faire un commentaire : "Je suis heureux que tout cela soit résolu. Au delà de tout ce qui s'est dit dans les médias, je voudrais faire remarquer une chose. Il y a deux semaines, nous avons déjà affronté Northampton en Championnat avec sur le banc un pilier Alfie Petch qui a vingt ans et qui n'avait jamais joué une minute en équipe première. il est entré en jeu et personne n'a dit que c'était un problème. Tout ça dans un match entre les deux mêmes équipes."

Baxter semble sous entendre que Lyogun qui a souffert face à Leicester et Dan Coles ne serait pas jugé prêt par ses coaches. Il fait remarquer que Alex Seville a déjà joué contre Exeter cette saison, pas plus tard que le 9 septembre. "Je ne sais pas combien de temps, il a eu pour se préparer. Mais quand, il nous a ffronté avec son ancien club, je l'ai trouvé tout à fait capable de résister à notre première ligne." Baxter n'a pas pu se garder de prononcer une expression au sujet de la tactique de Northampton : "Mind Games" "Jeux de l'esprit", qui en anglais prend une notion plus retorse, avec une notion de provocation et de déstabilisation.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés