Icon Sport

Et si les Saracens perdaient Rhodes ?

Et si les Saracens perdaient Rhodes ?

Le 21/09/2020 à 18:46Mis à jour Le 21/09/2020 à 18:59

CHAMPIONS CUP - Michael Rhodes, l'excellent flanker des Saracens, a été cité par les dirigeants du Leinster après le quart de finale à Dublin, samedi dernier. Lui qui sera entendu encourt une peine allant de 6 à 104 semaines de suspension. Pour le Racing, la semaine commence donc de la plus belle des manières...

Samedi, à Dublin face au Leinster, le flanker des Saracens Michael Rhodes fit un match incroyable, terminant la rencontre comme meilleur joueur. Sauf que... Dans la foulée de ce quart de finale, l'EPCR (l'instance gouvernant le rugby européen) a reçu une plainte à l'encontre du troisième ligne des Saracens. En clair, Rhodes est soupçonné d’avoir commis un acte de jeu déloyal en ayant frappé de la tête le trois-quarts centre du Leinster, Robbie Henshaw, à la deuxième minute du match en infraction à la Règle 9.12.*

Une Commission de discipline indépendante composée de Simon Thomas (pays de Galles), Frank Hadden (Ecosse) et Val Toma (Roumanie) entendra l’affaire demain (mardi 22 septembre) par visio-conférence. Le joueur encourt une sanction pouvant aller de 6 à 104 semaines... De toute évidence, si les Saracens se présentaient samedi à Paris-La Défense-Arena sans l'un de leurs meilleurs joueurs, ce serait une excellente nouvelle pour les Racingmen.

*Règle 9.12 Frapper avec la tête

Selon le règlement de World Rugby, les sanctions pour jeu déloyal en infraction à la Règle 9.12 – Frapper avec la tête – ont les points d'entrée suivants 1) degré faible : 6 semaines; 2) degré moyen : 10 semaines ; 3) degré supérieur : de 16 à 104 semaines.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés