Rugbyrama

Champions Cup - Une charnière lyonnaise qui retrouve le sourire

Une charnière lyonnaise qui retrouve le sourire

Le 10/01/2019 à 09:16Mis à jour Le 11/01/2019 à 11:53

CHAMPIONS CUP - Les Lyonnais restent sur deux succès probants contre Agen puis à Montpellier, des victoires qui ont notamment permis de retrouver la confiance comme en témoigne les performances de sa charnière. Dans une période européenne qui est justement moins charnière, le LOU veut confirmer ses progrès, qui plus est face aux Saracens.

Dans la foulée de deux matches où Jean-Marc Doussain et Jonathan Wisniewski ont majoritairement fait la paire au sein de la charnière, force est de constater que le LOU va mieux. Ou du moins qu’il est enfin parvenu à enchainer les performances entre domicile et extérieur. C’était son mal de la première moitié de saison, et voir que cette performance intervient au moment où Jonathan Wisniewski revient de blessure n’est pas un hasard.

Après la démonstration face au SUA, Pierre Mignoni disait de son ouvreur qu’il avait fait "un très bon match. On l’attendait parce que Lionel Beauxis a tenu la baraque, pas sur une jambe mais presque." Des difficultés que l’on retrouvait également à la mêlée, mais qui n’obligeront pas l’entraineur à reprendre du service… "Je leur tire un peu beaucoup dessus physiquement avec les blessures que l’on a", insistait l’ancien demi de mêlée international.

" Amener un maximum d’énergie et d’enthousiasme"

Juste avant son retour après quasiment deux mois d’absence, Jonathan Wisniewski expliquait vouloir "amener un maximum d’énergie et d’enthousiasme en revenant avec beaucoup de fraicheur." L’ancien Toulonnais a par-dessus tout offert des solutions en plus dans la rotation d’une charnière privée de Baptiste Couilloud, Jonathan Pélissié et Lionel Beauxis. Et l’ouvreur retrouve déjà le niveau qui était le sien à son arrivée dans le Rhône.

Champions Cup - Jean-marc Doussain (Lyon) contre Cardiff (Crédit Photo : EPCR)

Champions Cup - Jean-marc Doussain (Lyon) contre Cardiff (Crédit Photo : EPCR)Other Agency

Le fait d’avoir su enchainer sur le terrain du MHR est une vraie satisfaction, "la charnière n’a pas trop mal géré le match même si ça a été dur pour eux. Il y a eu des ballons propres, faciles à jouer et d’autres avec plus de difficultés. Et ce sont ces munitions qu’ils ont réussi à bien trier. Jean-Marc a été très bon en défense et a bien géré avec son pied gauche. John aussi. Ils ont bien tenu la baraque", se satisfaisait Pierre Mignoni après la rencontre.

" On a réglé cette alternance qui manquait dans le jeu "

Pour en arriver là, "on a surtout réglé cette alternance qui manquait, en sachant utiliser le jeu au pied à bon escient et ne pas trop s’user dans notre camp. Je pense que l’on a trouvé la bonne carburation mais les matches ne sont jamais les mêmes", confie Jean-Marc Doussain dont l’équipe se tourne vers la Champions Cup - et la réception des Saracens dimanche - avec l’esprit un peu plus léger, du fait d’avoir trouvé quelques solutions.

"Les deux matches qui viennent de se passer le montrent", confie l’ex-Toulousain qui sait maintenant que face aux Sarries qui présentent "une des meilleures charnières européennes, ce sera un bon test."

Top 14 - Wisniewski (Lyon)

Top 14 - Wisniewski (Lyon)Icon Sport

Surement aligné aux côtés de Wisniewski, Doussain aura l’occasion de peaufiner ses automatismes. Et les demis auront à cœur de guider ce LOU prévenu de l’exigence et qui s’est offert une bonne préparation avec l’arbitrage de Jérôme Garcès le week-end dernier, tout en travaillant avec insistance les rucks depuis le début d’année.

Après quatre défaites, la première victoire en Champions Cup est visée. "On ne s’est peut-être pas rendu compte du niveau d’exigence que demande la Coupe d’Europe. Elle permet de grandir et on compte être meilleur. On a pris beaucoup d’expérience et on va continuer à en prendre", insiste-t-il.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0