Midi Olympique

Champions Cup - L'antisèche : Toulouse s'est fait peur mais a rempli son objectif

L'antisèche : Toulouse s'est fait peur mais a rempli son objectif
Par Rugbyrama

Le 20/01/2019 à 19:12Mis à jour Le 20/01/2019 à 19:15

CHAMPIONS CUP - Avant ce 6ème et dernier match de poule, Toulouse était déjà assuré de jouer les quarts de finale de la Champions Cup. Sa victoire acquise dans la douleur face à Bath (20-17) a déterminé l'adversaire chez qui le Stade se déplacera : ce sera le Racing 92 à la Paris la Défense Arena.

Le match : Bath a tout donné jusqu'au bout

Déjà éliminés avant ce déplacement en Occitanie, les joueurs anglais ne se sont pas contentés de faire de la figuration à Ernest-Wallon. Menés 17 à 3 à la pause, les Anglais sont revenus au contact dans les 20 dernières minutes grâce à deux essais de Rokoduguni et du numéro 8 Mercer, très en vue sur ce match. Les Toulousains sont passés tout près de la correctionnelle devant leur public.

Le fait : un quart de finale 100 % français

S'ils étaient déjà qualifié avant le match grâce aux défaites d'Exeter et Montpellier, les Toulousains pouvaient encore finir premier de poule en cas de faux-pas du Leinster chez les Wasps. Suspense vite enterré par les Irlandais, qui ont été chercher une victoire bonifiée à Coventry. Cette option supprimée, trois possibilités de déplacement s'offraient aux Toulousains : chez les Saracens avec une défaite, au Racing en cas de victoire et chez le Leinster s'ils ajoutaient un bonus offensif. Avec cette victoire à quatre points, les Toulousains ont provoqué un duel Franco-français et se rendront à Paris fin mars pour disputer une place dans le dernier carré.

La stat : Bath a plus joué que Toulouse

Le Stade Toulousain impressionne depuis le début de saison par sa capacité à jouer à la main et marquer des essais. Pourtant ce samedi, Bath a plus fait de passes que les Haut-Garonnais : 166 contre 108. Largement supérieurs dans le deuxième acte, ils ressortent également du match avec plus de franchissements et de mètres gagnés que les Toulousains. Si les coéquipiers d'Antoine Dupont ont complètement déjoués en seconde mi-temps, les Anglais ont préféré accélérer.

Le joueur : Dupont, match à double visage

Avant de cafouiller le ballon en second rideau et offrir un premier essai à Bath à l'heure de jeu, Antoine Dupont réalisait encore une fois un excellent match. Avec 16 courses balle en main et 2 franchissements, il a été le Toulousain le plus en vue offensivement. Auteur opportuniste du deuxième essai des Rouge et Noir, il a également gratté 2 ballons et réalisé plusieurs placages importants. Une copie imparfaite mais très complète.

La question : le Racing, meilleure option ?

Suite à cette victoire sans bonus, les Toulousains iront chez le Racing 92 en quart de finale. Ils évitent ainsi les Saracens, meilleure équipe de cette phase de poules, et le Leinster, champion en titre qui marche sur l'eau en Ligue Celte (19 points d'avance sur son dauphin Édimbourg). De plus, si ces deux équipes sont invaincues à domicile cette saison, le Racing s'est déjà incliné deux fois à la Paris la Défense Arena. Si ce déplacement ne sera évidemment pas de tout repos, il semble que les Toulousains aient évité les deux ogres de cette Champions Cup.

Le Racing, meilleur déplacement possible pour le Stade Toulousain ?

Sondage
5512 vote(s)
Oui
Non

Par Baptiste Pery

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0