Icon Sport

Champions Cup - Face à Gloucester, Castres a retrouvé son jeu

Face à Gloucester, Castres a retrouvé son jeu
Par Rugbyrama

Le 20/01/2019 à 15:50Mis à jour Le 20/01/2019 à 15:51

CHAMPIONS CUP - Éliminé de la compétition, le CO a profité de cette dernière journée de Champions Cup pour préparer au mieux la suite en Top 14, notamment la venue de Clermont la semaine prochaine. L'équipe tarnaise a disposé de Gloucester en toute fin de match grâce à ses fondamentaux : la conquête et le combat.

Avec 9 points glanés en 5 matchs, la qualification n'était plus accessible pour les Castrais au moment de recevoir les Anglais de Gloucester. Dans ce match sans enjeu, si ce n'est celui de rester invaincu à Pierre-Fabre en Champions Cup, Christophe Urios avait laissé plusieurs cadres au repos. Palis, Smith, Urdapilleta, Tulou, Delaporte ou encore Jenneker n'étaient pas présents sur la feuille de match, tandis que Tichit et Ebersohn prenaient place sur le banc.

Yannick Caballero, capitaine d'un soir pour son dernier match de coupe d'Europe, mesurait l'opportunité qui s'offrait aux joueurs moins utilisés cette saison. "On sait que certains jouent plus que d’autres, mais il faut prendre son mal en patience et saisir l’opportunité quand elle vient. Après on sait que c’est ensemble qu’on réussira, c’est ça le sport."

Champions Cup - Martin Laveau (Castres) contre Gloucester

Champions Cup - Martin Laveau (Castres) contre GloucesterIcon Sport

Pris de vitesse en début de partie, les Bleu et Blanc se sont recentrés sur les fondamentaux pour revenir dans le match. À la touche dominée par un Caballero toujours aussi précieux dans ce domaine, s'est ajoutée une mêlée fermée des grands soirs. Face aux jeunes piliers anglais ultra-mobiles et athlétiques, la première ligne Falatea – Rallier – Clerc a fait valoir son expérience dans l'épreuve de force en récupérant de précieuses pénalités. Quand la conquête marche, jouer devient plus facile.

La possession en sa faveur, le CO a pu développer un jeu que l'on avait vu que trop rarement depuis le début de saison, arrachant la victoire en fin de match après avoir tenu le ballon près de 6 minutes. Le centre Florian Vialelle, auteur d'un doublé, était lui-même étonné de cette dernière possession. "C'était incroyable, on n'avait jamais réussi à tenir le ballon sur plus de 10 temps de jeu sur les derniers matchs. Il faut continuer sur cette lancée parce que la coupe d'Europe s'arrête mais maintenant le Top 14 arrive."

Le Top 14 donc. Huitièmes au classement à 7 points du Racing 92, les Castrais sont toujours candidats à la qualification. Mais pour revenir dans la bataille, ils doivent déjà passer l'obstacle auvergnat qui se profile. Clermont, le leader, voudra conserver son fauteuil en s'imposant à Pierre-Fabre. Pour espérer triompher de la meilleure équipe française du moment, les coéquipiers de Florian Vialelle devront au moins ressortir les ingrédients aperçus face à Gloucester. "On s'est retrouvé dans le jeu, on a réussi à trouver des repères ce soir. Si tout n'a pas été parfait, on peut s'appuyer sur ce match et on va continuer à travailler pour la suite du championnat. "

Baptiste Pery

Contenus sponsorisés
0
0