Icon Sport

Cronin suspendu pour dopage... en ce moment !

Cronin suspendu pour dopage... en ce moment !
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 20/04/2020 à 18:56Mis à jour Le 20/04/2020 à 18:58

CHAMPIONS CUP - Le pilier du Munster, James Cronin, positif lors d'un contrôle inopiné à la fin du match contre le Racing, est suspendu un mois.

Un test effectué au hasard à la fin de la rencontre de Coupe d'Europe face au Racing 92 le 23 novembre dernier à Thomond Park avait révélé que le pilier international du Munster James Cronin été positif à la prednisolone et à la prednisone, deux substances interdites d’après la Section 9 de la Liste des interdictions 2019 de l’AMA (Agence Mondiale Antidopage). Un Officier judiciaire indépendant a décidé que James Cronin serait inéligible pour une période d’un mois, en raison d’une violation non-intentionnelle du règlement antidopage. Cette période de suspension allant du 15 avril au 16 mai 2020, alors que toutes les compétitions sont à l'arrêt en raison de la crise sanitaire mondiale.

James Cronin avait pourtant tout de suite reconnu qu'il n'avait pas d'autorisation d'usage à des fins thérapeutiques (AUT) pour pouvoir utiliser ces médicaments. En revanche, le joueur du Munster a collaboré lors de l'enquête de l'EPCR pour démontrer qu'il n'était pas responsable de ce contrôle positif. Malade quelques jours avant la rencontre face au Racing 91, il s'était vu prescrire des antibiotiques. Aussi incroyable que cela puisse paraître, la pharmacie où il s'est rendu lui a alors donné les médicaments destinés à un autre client. Cette thèse a convaincu l'officier judiciaire qui a accepté la preuve que les substances interdites étaient présentes dans l'échantillon du joueur en raison d’une erreur de délivrance de médicaments commise par la pharmacie et que la violation du règlement antidopage était complètement involontaire. Les circonstances atténuantes étant irréfutables, il est impossible de tenir le joueur pour responsable qui a donc été suspendu un mois en pleine pandémie. Cronin n'a pas été blanchi pour qu'il puisse assumer tout de même la responsabilité des substances présentes dans son organisme. Le pilier irlandais et l'EPCR ne feront pas appel de cette décision.

L'affaire est donc close à moins que World Rugby, l'AMA ou Sport Irland décident de relancer la procédure en interjetant appel de cette décision un tantinet ubuesque.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés