Icon Sport

Botia, l’omniprésent

Botia, l’omniprésent

Le 11/12/2017 à 10:33Mis à jour Le 11/12/2017 à 10:58

L’oscar Midi-Olympique de la semaine, le Fidjien Levani Botia, ne se fatigue jamais. Contre les Wasps, le Rochelais a fait preuve d’une activité encore débordante et ce jusqu’au terme de la rencontre.

Avec Levani Botia, il y a bien longtemps que plus grand chose ne nous surprend. Raffût, percée, plaquage, grattage… Le Fidjien sait tout faire ou presque. Dimanche, contre les Wasps (49 à 29), il a une nouvelle fait la démonstration de son récital. On l’avait connu centre à La Rochelle - un poste où il évolue toujours avec les Fidji - avant de passer troisième ligne aile la saison dernière mais rien ne se perd chez “Leps”, surtout pas cette faculté à faire avancer ses partenaires.

Levani Botia (La Rochelle)

Levani Botia (La Rochelle)Icon Sport

Contre les Wasps donc, il a donc sévi deux fois, deux essais en première et seconde période. À la 26e, servi rapidement par Alexi Balès et Brock James, il vient avec suffisamment de vitesse et un bon timing pour résister à deux défenseurs. Auparavant, on le vit déjà en soutien de Pierre Aguillon (12e) sur le contre du dégagement de Daniel Cipriani ainsi que sur un regroupement en essayant de partir au ras avant que l’action ne soit conclu par Pierre Bourgarit (19e). Ainsi, sur les trois premiers essais maritimes, son activité le mène à être au front. Et en position de marquer.

Enfin, il y a ce petit bijou, il s’agit bien sûr du sixième essai des Rochelais et donc celui du doublé de Levani Botia. On joue la 78e minute. Les organismes sont usés mais le Fidjien trouve les ressources et l’inspiration de venir gratter un ballon déposé par Hikairo Forbes au pied du ruck. Un démarrage brutal et les Anglais ne le voient plus, le capitaine Joe Launchbury ratant son plaquage. Un sprint de 25 mètres qui se termine sous les poteaux et conclut le match en beauté.

Contenus sponsorisés
0
0