Icon Sport

Pau, la tête sous l’eau

Pau, la tête sous l’eau
Par Rugbyrama

Le 21/04/2018 à 20:00

En demi-finale de Challenge Cup, les Palois se sont inclinés 16-10 face à Cardiff. Incapable de trouver la solution dans la défense galloise, la Section a sûrement perdu beaucoup en deux semaines...

"Tout le monde est déçu. J’espère que tout le monde a la rage d’avoir perdu. On avait à cœur de bien figurer et d’aller au bout. Quand nous sommes dans le dernier carré c’est pour la gagner. Donc forcément c’est une énorme déception" les mots forts de Julien Fumat juste après la rencontre. Il y avait beaucoup de déceptions côté palois à la sortie de cette rencontre. Les Palois avaient à cœur de se racheter de leur contre-performance face à Agen. Dans les colonnes de Midi Olympique, Simon Mannix avait même qualifié ce revers comme le "pire" depuis qu’il a pris les commandes de l’équipe en 2014. Lors de cette rencontre, ils ont manqué 34 plaquages.

Simon Mannix - Pau

Simon Mannix - PauIcon Sport

Aujourd’hui, les Béarnais ont connu des problèmes défensifs, mais ont également été incapable de trouver des solutions offensives. Ils ont manqué d’efficacité pour se hisser en finale à Bilbao. Julien Fumat peine à analyser la défaite de son équipe : "C’est difficile à dire. On n’arrive pas à "breaker". Ils nous prennent très bien en défense. On s’appuie sur la mêlée mais, dans le jeu, on ne parvient pas à les contourner. On ne se crée aucune occasion franche. Cardiff a réalisé un gros match et a fait ce qu’il fallait pour s’offrir une finale."

Et maintenant ?

Avec cette défaite, la fin de saison s’annonce compliquée pour la Section. Les coéquipiers de Steffon Armitage, sorti sur blessure, ont mis fin à leur rêve de finale européenne. Il y a deux semaines, ils étaient idéalement placés sur deux tableaux. Maintenant, ils sont éliminés de la Challenge Cup et la qualification pour les phases finales de Top 14 demeure difficile.

Steffon Armitage - Pau

Steffon Armitage - PauIcon Sport

En effet, ils affronteront Montpellier à l’Altrad Stadium et recevront Toulon lors de la dernière journée. Mais pour le centre béarnais , la fatigue n'est pas la cause de cette mauvaise passe : "Nous ne sommes pas fatigués. On ne peut pas se cacher derrière ça. Il faut travailler pour les prochaines échéances."

Par Lucas Meirinho.

Contenus sponsorisés
0
0