Icon Sport

"Plus une défaite des Lions qu'une victoire des Springboks", selon Rob Kearney

"Plus une défaite des Lions qu'une victoire des Springboks", selon Rob Kearney
Par Rugbyrama

Le 08/08/2021 à 15:17Mis à jour

LIONS 2021 - L'ancien joueur des Lions britanniques et irlandais a décrypté pour la BBC cette série en Afrique du Sud. Il considère que les "touristes" peuvent partir avec beaucoup de regrets.

Rob Kearney garde un oeil avisé sur les Lions, sélection qu'il a eu l'honneur de représenter à trois reprises en 2009 (appelé en 2013, il ne joua pas de test). Pour la BBC, l'arrière exilé en Australie à la Western Force est revenu sur ce troisième et dernier test entre l'Afrique du sud et les Lions britanniques et irlandais. L'Irlandais a noté que c'était "plus une défaite des "Tourists" qu'une victoire des Springboks". Dans le "décideur" de la tournée, qui a penché du côté des champions du monde en titre (19-16), l'international irlandais (35 ans, 95 sélections) a ajouté : "Les Lions ont commencé à être brouillons lors des cinq ou dix dernières minutes."

Le coup de pied victorieux de Morné Steyn lui a d'ailleurs rappelé des souvenirs, puisque douze ans plus tôt, c'est ce même Steyn qui enlevait la série à laquelle il prenait part...

Présent dans la même émission, Shane Williams qui était aussi de la tournée 2009 avec les Lions, était de cet avis : "Ils contrôlaient les débats et jouaient dans le bon tempo. Surtout en première mi-temps, quand on voit l'occupation et la possession des Lions, on se dit qu'ils ont laissé 14 points filer... Malheureusement, en deuxième mi-temps, l'Afrique du sud a ralenti le jeu pour mieux leur convenir. Et ça a pris seize minutes avant que les Lions ne se réveillent."

Quand aux points positifs de cette tournée des Lions, on retiendra la rentrée de Finn Russell qui a remplacé Dan Biggar. Si le sélectionneur Warren Gatland l'a évoqué en conférence de presse : "Il a montré la vitesse à laquelle il pouvait jouer balle en main. Il a beaucoup créé, et pour quelqu'un qui a très peu joué, il a été excellent." Alors que les observateurs ont largement reproché l'absence de prise de risque dans cette série, le Racingman a bouleversé les choses à son échelle. Autour de la table de la BBC, tous étaient d'accord avec le Néo-Zélandais à commencer par Rob Kearney : "Il (Finn Russell) a été génial et a amené rapidité et initiative." "Il a fait une énorme différence", approuvait Shane Williams.

Contenus sponsorisés