Icon Sport

L’Irlande, la troisième glorieuse

L’Irlande, la troisième glorieuse

Le 17/03/2018 à 17:48Mis à jour Le 17/03/2018 à 18:17

À Twickenham, pour la Saint-Patrick, les Irlandais s'imposent face à l'Angleterre 24 à 15 et réalisent le Grand Chelem, exploit qu'ils n'avaient plus réalisé depuis 2009. La bière risque de couler à flot pour les joueurs et supporters irlandais.

Et de trois !! Les Irlandais tiennent leur troisième Grand Chelem de leur histoire. Et pour couronner le tout, ils sont allés chercher leur victoire en terre anglaise (15-24). Une nouvelle fois, les Irlandais ont brillé par leur pragmatisme et leur justesse face, il est vrai, à un XV de la Rose bien pâle sous la neige qui est tombée sur Twickenham. Le XV du Trèfle a inscrit 3 essais par Ringrose, Stander et Stockdale, contre trois autres pour les Anglais par Daly et May en toute fin de match.

Jacob Stockdale (Irlande)

Jacob Stockdale (Irlande)Icon Sport

Sans maîtrise la puissance n'est rien

L'Irlande aura roulé sur ce Tournoi. Tout ou presque a tourné à leur avantage durant cette compétition. Du drop de Sexton face à la France, à cette chandelle de l'ouvreur irlandais qui faisait trembler Watson sur sa ligne. L'arrière relâchait le ballon et Ringrose se montrait le plus prompt pour le premier essai de la rencontre, dès la 6e minute de jeu. L'Irlande n'aura jamais tremblé dans cette rencontre. Pragmatiques,réalistes, un jeu huilé et une maitrise de tous les instants. Voilà la formule magique de Joe Schmidt. Avec des moments qui frisent la perfection comme sur le deuxième essai des irlandais dans ce match. Le troisième, au-delà des 40 minutes du premier acte, a fini d’assommer les hommes de Jones. Une réalisation signéé Stockdale, sa 7e lors de ce Tournoi. Un record dans l'ère moderne de cette compétition. Une étoile, au sein d'un collectif brillant.

Johnny Sexton (Irlande)

Johnny Sexton (Irlande)Icon Sport

Troisième défaite anglaise

Les Anglais, que l'on présentait comme les grands favoris dans ce Tournoi, ont fini de sombrer sur cette ultime rencontre. Ils ont ainsi concédé un troisième revers de rang dans la compétition, une première depuis 2006. L'essai encaissé en fin de première période leur a été fatal. Malgré une bonne entame de seconde période, les Anglais ont buté sur un mur vert. Certes, ils ont inscrit trois essais mais ont connu un déchet énorme tout au long de la rencontre. Pas de quoi gâcher la fête irlandaise. En ce jour de Saint Patrick, la bière risque de couler à flot du côté de l'Irlande.

Contenus sponsorisés
0
0