Faits divers - Accusé d'avoir agressé un octogénaire, Jean-Baptiste Aldigé se défend

Par Y.G
  • Pro D2 - Jean-Baptiste Aldigé (Biarritz olympique)
    Pro D2 - Jean-Baptiste Aldigé (Biarritz olympique) Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Le président du Biarritz olympique Jean-Baptiste Aldigé s'est défendu ce mardi après avoir été accusé par un octogénaire de l'avoir agressé. Les faits, relatés par le journal Sud Ouest, se seraient déroulés le jeudi 22 février. 

Vendredi 23 février, Michel Bonnemaison, un retraité de 82 ans, s'est rendu au commissariat de Biarritz pour déposer une main courante pour des faits présumés de violences. L'accusé ? Jean-Baptiste Aldigé, président du club de la ville. Selon Sud Ouest, l'octogénaire accuse le dirigeant du Biarrits Olympique de l'avoir agressé le jeudi 22 février, sans motif. Il assure : "Je marchais dans la rue pour rentrer chez moi quand j’ai vu un Range Rover à proximité. À travers les vitres teintées, j’ai aperçu le conducteur me faire des doigts d’honneur. J’ai pensé à une plaisanterie. Jean-Baptiste Aldigé est descendu et m’a sauté dessus".

"Une action pour me nuire à moi et à ma réputation", assure Aldigé

Le retraité raconte aussi avoir asséné un coup de poing dans le visage d'Aldigé pour se défendre, avant d'échanger des insultes. Alors qu'aucun témoin n'était présent lors de la supposée agression, le président du Biarritz olympique s'est défendu : "Cela ressemble à une action pour me nuire à moi et à ma réputation à travers une instrumentalisation de la presse locale". 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Lauburu Il y a 1 mois Le 27/02/2024 à 16:06

Il a trouvé la seule personne qu'il pouvait impressionner, et encore...Triste sire !