XV de France - "J'avais une deuxième chance, et là, tout s'écroule" confie Paul Willemse après son expulsion face à l'Irlande

Par Rugbyrama
  • Paul Willemse s'est confié sur son expulsion subie face à l'Irlande avec le XV de France.
    Paul Willemse s'est confié sur son expulsion subie face à l'Irlande avec le XV de France. Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport
Publié le
Partager :

Une semaine après son expulsion face à l'Irlande, Paul Willemse est revenu sur ses deux cartons jaunes reçus quasiment coup sur coup. Le Montpelliérain se sent très coupable au vu du contexte de sa sélection. 

Paul Willemse n'a pas tardé à réagir. Une semaine après son expulsion face à l'Irlande, en ouverture du Tournoi des 6 Nations, le deuxième ligne est revenu sur cette soirée cauchemardesque à plus d'un titre. Dans les colonnes de L'Équipe, le Montpelliérain a refait son match avec un axe particulier sur ses charges à l'épaule qui lui ont coûté deux cartons jaunes. Le champion de France 2022 regrette ses gestes, mais estime que le niveau international oblige les joueurs à jouer avec la ligne rouge. "Les équipes trop propres, elles ne gagnent rien. Vous ne pouvez pas être 100 % propre et avoir peur de faire des fautes. Tout se joue sur des petits détails qui m'ont fait défaut sur ces situations. Ça n'a jamais été un problème dans ma carrière, je ne suis pas un mec méchant, qui fait mal gratuitement. J'étais juste en train de faire mon job".

Quand j'ai quitté le groupe, j'avais l'impression que je n'étais rien

Absent de la Coupe du monde 2023, Paul Willemse avait profité de l'absence d'Emmanuel Meafou et Thibaud Flament pour revenir sur le devant de la scène avec le XV de France. Avec ce retour raté, et quatre semaines de suspension, le Montpelliérain regrette amèrement ses deux fautes chèrement payées par les Bleus ensuite. "Ce match était une opportunité de fou pour moi. J'ai raté la Coupe du monde sur blessure (déchirure à une cuisse ; il avait aussi raté le Mondial 2019 sur blessure), je ne suis pas dans la première liste pour le Tournoi et on m'appelle après un forfait (celui d'Emmanuel Meafou). J'étais vraiment chaud ! J'avais une deuxième chance. Et là, tout s'écroule. Quand j'ai quitté le groupe, j'avais l'impression que je n'étais rien".

Quelques heures après avoir été libéré, le deuxième ligne d'origine sud-africaine a trouvé du réconfort en allant faire un barbecue chez Bernard Le Roux, ancien deuxième et troisième ligne du XV de France. "J'ai fait face à tout le négatif puis après, je suis obligé de regarder le positif. Avant d'être un joueur de rugby, je suis un homme, un mari, un père de famille. Je suis rentré chez moi, la santé est là, tout le monde va bien... Si je ne vois ma vie que par le prisme de ma carrière dans le rugby, je tombe en dépression".

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (18)
Grandisse Il y a 23 jours Le 10/02/2024 à 14:24

Comme il dit c'est le problème du poste où il faut flirter avec la limite.
Avec la concurrence qui arrive, ça va être compliqué de retrouver un maillot, mais j'espère que sa carrière en bleu ne se terminera pas sur ce faux pas.

pasali Il y a 23 jours Le 10/02/2024 à 11:11

Haouas a eu une seconde chance lui , pourquoi pas Willemse , il faut lui laisser une seconde chance

Fliezjeu Il y a 23 jours Le 10/02/2024 à 12:37

Haouas a eu plus de secondes chances que quiconque. Il a pris 2 cartons rouges en EDF . Et ce sont ses 4 ièmes déboires judiciaires- violences conjugales- qui ont stoppé sa carrière en juin 2023 sinon Galthié le prenait en CDM, malgré son indiscipline ....

Lechim Il y a 23 jours Le 10/02/2024 à 10:40

Les fautes y sont! Mais à la suite de son 1er carton, il aurait dû être plus prudent. Ceci dit, on voit de plus des joueurs qui ont pris un pète en rajouter....