Pro D2 - Avec ses nouvelles installations, le Stade montois se sent bien à la maison

  • Pro D2 - Les nouvelles installations du stade Guy et André Boniface
    Pro D2 - Les nouvelles installations du stade Guy et André Boniface Stade montois
Publié le
Partager :

Après avoir changé sa pelouse, l’été dernier, le Stade montois va inaugurer, ce vendredi, une nouvelle tribune derrière l’en-but. Ainsi, le club landais profite d'infrastructures rénovées, qui doivent lui permettre de poursuivre son développement, dans la division.

Avec trois réceptions lors des cinq prochaines rencontres, le Stade montois, après avoir beaucoup voyagé au cours du bloc précédent (déplacements à Rouen, Vannes et Aurillac), va retrouver avec plus de régularité sa maison, sur le mois à venir. C’est avec un choc face à Grenoble, que les jaune et noir vont démarrer, vendredi soir, cinq semaines de compétition et cette réception de l’équipe iséroise sera, avant tout, l’occasion d’inaugurer la dernière tribune du stade Guy et André Boniface, dont les travaux sont désormais terminés.

"Pour moi, c’est un beau projet, que j’ai personnellement initié il y a moins de deux ans, explique Jean-Robert Cazeaux, le président du club landais. C’est un projet structurant, un projet de développement du club, et à titre personnel, ce sera l’épilogue d’un grand combat, pendant quelques mois, pour la construire dans un délai record."

2 700 places assises, dont 600 hospitalités

Les premiers coups de pioche ont eu lieu à l’été 2023. Sept mois plus tard, la structure est désormais exploitable. Les travaux ont coûté un peu moins de 4 millions d’euros (HT) au club, qui les a financés avec un emprunt sur 15 ans. Avec cette tribune, il y aura 2 700 places assises de plus à Boniface (il y en a 5 300 actuellement), dont 2 100 pour le grand public. "Hors matchs de gala - c’est-à-dire sur les derbys ou grosses rencontres - les places seront accessibles avec une tarification pesage, annonce le président montois. Les gens pourront prendre place dans la tribune avec un billet à 11 euros. Le but, c’est de redonner du confort et d’amener plus de public à Mont-de-Marsan. Nous voulons garnir nos tribunes et je peux comprendre, en hiver, les gens qui ne venaient pas au stade, car ce n’était pas toujours confortable pour assister au match. On va donner une grosse impulsion là-dessus et cette tribune sera un nouveau pôle d’attraction pour le grand public."

Pro D2 - Les nouvelles installations du stade Guy et André Boniface
Pro D2 - Les nouvelles installations du stade Guy et André Boniface Stade montois

Dans la tribune nord, un salon panoramique de 600 m², à dix mètres de hauteur, avec 600 places est réservé aux hospitalités vendues par le club. "Il offre un spectacle inouï, la vision est assez bluffante sur le jeu, s’enthousiasme Cazeaux. Ce sera l’occasion, pour nous, de développer encore plus notre capacité d’hospitalité, puisque nous allons passer de 700 à 1 300 places. La principale des ressources dans le partenariat, c’est l’accueil des entreprises et ça va nous permettre de faire un pas en avant et d’accueillir de nouvelles entreprises, au travers d’une démarche commerciale déjà enclenchée depuis un an et demi." Sur les grosses rencontres, le club landais peinait à répondre à toutes les demandes. Avec cette nouvelle tribune, il aura de nouveaux services à proposer, et à jauge pleine, sur une année, elle pourrait générer autour de 2 millions d’euros par an. "Ce chiffre concernerait les recettes. Il y a des dépenses en face", précise le dirigeant.

La tribune après la pelouse

Dans les Landes, les grandes manœuvres pour moderniser l’enceinte montoise avaient commencé par la pose d’une nouvelle pelouse synthétique (été 2023), laquelle permet aux jaune et noir d’avoir plus de confort dans leur travail au quotidien. "Le projet de la tribune ne pouvait se justifier que s’il se menait en parallèle d’une nouvelle pelouse, poursuit Cazeaux. La ville de Mont-de-Marsan a financé le synthétique. Il nous donne, aujourd’hui, une aire de jeu exceptionnelle en termes de spectacle ou de confort. C’est vraiment l’outil qu’il nous fallait et la tribune vient compléter ce projet. Nous sommes dans la dynamique du développement." Et cette pelouse, couplée à la tribune, sont autant d’éléments qui doivent permettre au club jaune et noir de garder sa place, parmi les formations qui comptent et qui tiennent la route dans la seconde division française.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Boni70 Il y a 20 jours Le 11/02/2024 à 21:38

D'accord avec Lechim sur la piste d'athlétisme. Sinon la tribune a de la gueule. Allez le Stade !

Lechim Il y a 22 jours Le 09/02/2024 à 11:23

Prk avoir gardé la piste d'athlé? Fallait faire comme à Bayonne, la supprimer!
Elle sert beaucoup? En tous cas, elle éloigne les spectateurs du terrain.