Top 14 - Dans la difficulté, Bayonne s'impose contre Oyonnax

  • Les Bayonnais se sont imposés contre Oyonnax.
    Les Bayonnais se sont imposés contre Oyonnax. Midi Olympique - Pablo Ordas
Publié le Mis à jour
Partager :

Malmené toute la rencontre par une solide et accrocheuse équipe d'Oyonnax, Bayonne conserve, une fois de plus, son invincibilité à Jean-Dauger. Après une première mi-temps de mauvaise facture, ils ont réussi à renverser les Aindinois grâce à un essai d'Aurélien Callendret, lui l'ancien d'Oyo. Les Basques se donnent de l'air avec le bas du classement, où restent leurs adversaires du soir.

En début de match, les Basques ont tenté d’imposer leur jeu. Domingo Miotti ratait une première pénalité pour les visiteurs (3ème), mais Camille Lopez ouvrait le score (3-0, 7ème). Cela se retournait au final contre l’Aviron, car après le renvoi, Darren Sweetnam recevait un dégagement de l’ouvreur. Sa chandelle était captée par Gavin Stark qui allait à l’essai (3-7, 9ème). Un petit coup au moral pour Bayonne, qui continuait d’attaquer. Après une première penaltouche que Uzair Cassiem gâchait par un en-avant (16ème), les locaux prenaient les points sur la seconde (6-7, 22ème).

Malmené toute la rencontre par une solide et accrocheuse équipe d'Oyonnax, Bayonne conserve, une fois de plus, son invincibilité à Jean-Dauger.

Le résumé > https://t.co/N6wGX7exAB pic.twitter.com/P32BI8u4ZT

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 27, 2024

La rencontre était clairement à leur avantage, mais ils manquaient d’inspiration offensivement. Camille Lopez faisait le travail au pied, et en prenant de bonnes penaltouches face à l’indiscipline adverse (sept fautes en 28 minutes), mais le score n’évoluait pas en leur faveur. Pire, Oyonnax faisait le break à la demi-heure de jeu. Sur un ballon de récupération, Pedro Bettencourt tapait à suivre sur l’aile, et la défense s’est trouée. L’action a continué jusqu’à Jonathan Ruru, qui d’une passe croisée dans le dos envoyait Kévin Lebreton à l’essai (6-14, 34ème). Les visiteurs étaient tout proches d’un autre essai avant la pause, mais la défense bayonnaise grattait le ballon à deux mètres de sa ligne (39ème). Juste de quoi empêcher leurs adversaires de réaliser une première période parfaite, pleine de réalisme.

Le promu y a cru jusqu’au bout

La deuxième période débutait pourtant mal pour eux, avec la sortie sur blessure de l’arrière Darren Sweetnam sur un duel aérien (42ème). Mais ce n’était pas la seule raison du retour en forme de Bayonne, meilleur dans ses choix. Lopez prenait les points (9-14, 50ème). Oyonnax avait des ballons d’attaque, mais la défense résistait bien. Sur sa 14ème pénalité du match, Camille Lopez allait en touche, et le groupé pénétrant était conclu par Rouet dans le fermé (16-14, 60ème).

Les Basques n’étaient pas encore tirés d’affaire. Sur une touche volée dans leur camp, ils encaissaient un drop de Domingo Miotti (16-17, 67ème). L’Argentin en manquait un deuxième (69ème), juste après que Pedro Bettencourt ait failli aplatir sur un ballon tapé à suivre. L’Aviron avait laissé passer l’orage. Grâce à une bonne montée de la défense, Baptiste Heguy contrait le dégagement aindinois, pour le récupérer. Sur le fermé, Rémy Baget passait au pied pour Aurélien Callandret, qui marquait en coin après un numéro de funambule (21-17, 70ème).

Le début d’une fin de match qui a dû sembler interminable pour le stade Jean-Dauger, car à l’avantage d’Oyonnax. En-avant, mais pénalité sur la mêlée, touche, ballon volé, penaltouche, ballon volé… Une véritable partie de ping-pong à dix mètres de l’en-but bayonnais, où la réussite n’a pas choisi son camp. Finalement, l’épilogue arrivait sur un en-avant de Steve Mafi, après une pénalité à cinq mètres jouée à la main. Trois mêlées plus tard, Camille Lopez mettait un terme à une rencontre accrochée, et probablement décisive dans la course au maintien.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (5)
Mouguerre Il y a 1 mois Le 27/01/2024 à 19:28

Malgré la domination en conquête et en occupation du terrain en première mi-temps nous avons fait beaucoup de mauvais choix contre une équipe venue jouer (bien) le contre. Je crois que près de la ligne Ceyte nous a manqué. Bonne entrèe d'Ithuria en touche et dans le champ et ...ouf sur la fin. Il y a beaucoup de choses à corriger à la maison et tant mieux pour la victoire qui nous donne deux ans d'invincibilité à Jean Dauger...à suivre jusqu'à fin mai!

Philippe64 Il y a 1 mois Le 27/01/2024 à 19:00

quel dommage d'avoir perdu ce match valeureux oyomen

Mouguerre Il y a 1 mois Le 27/01/2024 à 20:11

Bravo à Dax qui gagne aller et retour

Zaintza Il y a 1 mois Le 27/01/2024 à 20:28

Si le BO avait 10% de l'envie des joueurs d'Oyonnax vous auriez gagné votre double confrontation contre Dax...quel dommage en effet. Bravo à Oyonnax pour leur très beau match

ruedos Il y a 1 mois Le 27/01/2024 à 21:56

pauvre fifi , à priori toujours dans le brouillard ! dommage pour vous de passer un si mauvais week-end, des valeureux dacquois qui gagnent contre votre club et la victoire de l'Aviron.