Transferts - Owen Farrell (Angleterre) au Racing 92, c’est signé pour deux ans !

Par Marc Duzan
  • Owen Farrell jouera au Racing 92 les deux prochaines saisons.
    Owen Farrell jouera au Racing 92 les deux prochaines saisons. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Depuis quelques semaines, le Racing 92 a entamé des négociations avec Owen Farrell, le demi d’ouverture du XV de la Rose et des Saracens. Le club vient d’annoncer qu’un contrat de deux saisons a été ces dernières heures conclu entre les différentes parties. Sauf cataclysme, le joueur rejoindra la France et le Top 14 la saison prochaine.

Le 5 janvier dernier, nous vous annoncions que le demi d’ouverture de l’équipe d’Angleterre et des Saracens Owen Farrell (32 ans, 112 sélections et 1237 points marqués avec le XV de la Rose) discutait depuis plusieurs semaines avec le Racing 92, actuel leader du Top 14. Le Racing 92 vient d’annoncer via un communiqué officiel que les deux parties seraient aujourd’hui parvenues à un accord et ces dernières heures, Owen Farrell a donc paraphé un contrat de deux saisons avec le club présidé par Laurent Travers et dirigé par l’ancien sélectionneur anglais Stuart Lancaster, dont la présence dans le 92 a largement facilité l’arrivée prochaine du demi d’ouverture des Saracens.

Le Racing 92 officialise la signature d’Owen FARRELL au sein de son équipe professionnelle masculine.

le communiqué de presse : https://t.co/3Ap6hAXadr pic.twitter.com/UJXsarhk1R

— Racing 92 (@racing92) January 22, 2024

Un gros coup sur le marché des transferts

De toute évidence, le Racing 92 a donc dû racheter une partie de la dernière année de contrat qui liait le joueur aux Saracens et, au printemps prochain, Owen Farrell pourra donc librement rejoindre le Top 14 et les Hauts-de-Seine, où l’attendent les internationaux français Cameron Woki et Gaël Fickou, comme le capitaine des champions du monde sud-africains Siya Kolisi.

Pourquoi cette signature reste-t-elle un gros coup ? Parce qu’à 32 ans, Owen Farrell sort déjà d’une Coupe du monde aboutie et reste l’un des meilleurs rugbymen de la planète. Aussi, parce que sa polyvalence (au Racing, on pense à le faire aussi occuper le poste de premier centre) ne boucherait pas outre mesure l’horizon d’Antoine Gibert, auteur dans le 92 d’un début de saison canon. Alors ? Welcome to France, Owen !

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (40)
zobozebo Il y a 1 mois Le 23/01/2024 à 12:12

Pourquoi s'obstiner à recruter des stars anglo-saxonnes qui ne justifient que très sporadiquement leur statut (Sexton, Beale, Russell... )

Aberwrach Il y a 1 mois Le 23/01/2024 à 09:48

Encore deux/trois ans et le TOP14 aura fini d'intégrer les joueurs Anglais mais aussi les SAf ou les Fidjiens. EN plus le JIFF c'est un mensonge et tant qu'il y aura quelques jeunes sortis des centres de formation la FFF sera contente car le sélectionneur se satisfait de cette situation.
Avec cette politique ils vont finir par décourager les jeunes de venir à ce sport car les places seront de plus en plus cher. Quid des catégories de jeunes dans cinq ans ? Les clubs ne pourront pas pleurer si les effectifs diminuent.

tarssu Il y a 1 mois Le 23/01/2024 à 09:23

Formation française ?