Champions Cup - Le Racing 92 domine Cardiff et se qualifie en huitièmes de finale

Par Vincent Daheron
  • Le Racing 92 d'Inia Tabuavou s'est imposé face à Cardiff
    Le Racing 92 d'Inia Tabuavou s'est imposé face à Cardiff - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Le Racing 92 s'est imposé face à Cardiff (48-26) ce samedi après-midi à la Paris La Défense Arena. Après ce large succès, les coéquipiers de Nolann Le Garrec terminent 4ème de la poule 2. Ils se qualifient donc pour la suite de la compétition et rejoignent les huitièmes de finale.

Le Racing 92 tient enfin son succès, au meilleur moment. Vainqueurs de Cardiff (48-26), samedi 20 janvier, lors de la 4e et dernière journée de la phase de groupes, les Racingmen ont débloqué leur compteur de victoires en Champions Cup et validé leur qualification en huitièmes de finale. Une issue heureuse rendue possible par la défaite un peu plus tôt de l’Ulster chez les Harlequins (47-19).

Avec une victoire facile face à Cardiff, sa seule de la phase de poules, le Racing 92 se qualifie in extremis.

Le film du match > https://t.co/TjyFJKGXHj#R92vCAR #InvestecChampionsCup pic.twitter.com/EmvZs5NrPV

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 20, 2024

Mis au courant du résultat en Angleterre, les hommes de Stuart Lancaster connaissaient la donne : une victoire ou un nul leur permettait de valider leur ticket pour une phase finale qu’ils avaient manquée la saison passée. Ils ne se sont pas contentés de la deuxième option tant ils avaient à cœur de montrer un autre visage que celui affiché contre les Harlequins (28-31), à l’Ulster (15-31) et à Bath (25-29). « On rentre dans la Champions Cup un peu tard mais on a mis les ingrédients pour se qualifier », s’est réjoui Nolann Le Garrec sur France 2. Avec ses partenaires, ils ont réussi à se montrer séduisants dans une rencontre très ouverte.

Trois essais en huit minutes après la pause

Particulièrement au retour des vestiaires puisqu’ils ont assuré leur victoire en moins de huit minutes. Tristan Tedder a allumé la première mèche en évitant une touche puis en slalomant dans la défense galloise pour inscrire le quatrième essai francilien, celui du bonus offensif (27-12, 43e). Christian Wade (47e) et Maxime Baudonne, tout juste entré en jeu, l’ont imité pour creuser l’écart de manière rédhibitoire (41-12, 50e).

Si Cardiff a réussi un petit retour après l’heure de jeu par Tomos Williams (64e) et Tinus de Beer (41-26, 72e), le trou était déjà fait. D’autant que Janick Tarrit a ensuite remis les pendules à l’heure en sanctionnant le carton jaune d’Aled Summerhill par le septième et dernier essai francilien de la journée (46-26, 76e).

Les locaux avaient pourtant été douchés d’entrée de match par une formation galloise avide de proposer du jeu. Elle a été récompensée en première, grâce à l’essai de Rhys Carre (3-5, 8e). Mais les Racingmen ont su réagir, grâce à l’activité folle et débordante de son pack d’avants à l’image des essais marqués par Kitione Kamikamica (10-5, 19e) et Siya Kolisi (15-5, 27e). C’est le premier essai du champion du monde sud-africain depuis son arrivée dans le club des Hauts-de-Seine.

Inquiétude sans conséquence pour Le Garrec

Puisque Tabuavou a planté le troisième essai après la demi-heure de jeu (20-5, 33e), on pensait le Racing quasiment à l’abri avant que les Blues ne réduisent l’écart juste avant la mi-temps par Tomos Williams (20-12, 38e). Mais la pause a finalement été salvatrice pour le Racing 92, ressorti avec de meilleures intentions.

Une seule inquiétude a traversé la Paris La Défense Arena, quand Nolann Le Garrec a été soigné à l’épaule gauche après un gros choc. Le demi de mêlée, appelé cette semaine dans le groupe des 34 de l’équipe de France pour préparer le Tournoi des six nations, a finalement repris sa place avant d’être sorti par précautions en début de seconde période.

L’essentiel est en tout cas assuré pour le Racing 92 qui a désormais un peu de temps pour monter en puissance avant son huitième de finale qu’il disputera à l’extérieur.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (6)
Jecours1789 Il y a 1 mois Le 20/01/2024 à 23:56

Bon maintenant que le Racing est qualifié il devrait en toute logique prendre un aller-simple pour le 92 dès les huitièmes à l'extérieur.

33_Pierre Il y a 1 mois Le 20/01/2024 à 19:47

c'est n 'importe quoi cette champion cup. Qualifié avec 3 defaites.

Matteo20 Il y a 1 mois Le 20/01/2024 à 20:33

Oui mais 3 points en 3 défaites

abacolon Il y a 1 mois Le 20/01/2024 à 20:46

Ouaip. Et on va gagner.

eric.kaeuffling Il y a 1 mois Le 20/01/2024 à 19:26

Qualifié avec une seule victoire et trois défaites, cela n'a aucun sens sportif !

abacolon Il y a 1 mois Le 20/01/2024 à 20:45

Gnia gnia gnia. Y a des règles, c'est tou.