Top 14 - Melvyn Jaminet (Toulon) : "Quand je sens que j'ai la confiance du groupe, je joue plus libéré"

Par la rédaction
  • Melvyn Jaminet soulagé de jouer avec Toulon.
    Melvyn Jaminet soulagé de jouer avec Toulon. - Icon Sport
Publié le
Partager :

L'arrière de Toulon Melvyn Jaminet était déçu après la défaite des siens sur la pelouse de Montpellier. Mais il a avoué mieux se sentir sous le maillot de Toulon que de Toulouse...

C'est un Melvyn Jaminet forcément frustré qui s'est présenté au micro de Canal+ après la défaite de Toulon sur le terrain de Montpellier sur le score de 27-17. "Forcément, il y a des regrets quand on voit les essais que l'on prend, a-t-il estimé. Mais quand on voit les imprécisions, on ne peut qu'avoir des regrets. On était venu avec des intentions mais l'on n'a pas respecté ce que l'on devait faire. On le paye cash. On peut être tous déçu ce soir. On aurait pu faire quelque chose, mais en jouant comme ça, cela était impossible."

Montpellier bat Toulon et ne se laisse pas distancer dans la course au maintien !

Le film de #MHRRCT > https://t.co/LbYb7iwev8 pic.twitter.com/k9nQAKOtPz

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 7, 2024

Auteur d'un 4/5 au pied, Melvyn Jaminet n'a pas pu empêcher la défaite des siens sur la pelouse de Montpellier. Dans le jeu, il n'a pas été le pire élément d'un Toulon décevant. Son ballon envoyé directement en touche en première mi-temps est compensé par cinq défenseurs battus et 123 mètres parcourus ballon en main.

D'ailleurs, l'arrière international s'est dit en confiance depuis son passage de Toulouse à Toulon après la Coupe du monde. "Quand je sens que j'ai la confiance du groupe, je joue plus libéré et je me sens mieux, a-t-il lâché. Maintenant, on voit que j'ai encore du déchet et il ne faut pas que cela arrive car on le paye cash après. Même s'il y a des bonnes choses, il faut continuer à bosser parce que ce n'est pas possible de faire des erreurs bêtes comme certaines que nous faisons." Voilà qui est dit ! 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (15)
AlanCienAlaminDanlapoire Il y a 1 mois Le 09/01/2024 à 11:09

C'est sûr qu'à Toulouse où le copinage reste hermétique, si tu es adopté, c'est qu'on n'avait plus personne à ton poste. Dans le cas contraire, où on t'appelle pour t'annihiler car identifié dangereux en d'autres clubs, et pire, concurrent d'un Toulousain en EDF, alors tu n'es pas adopté et on te broie. Surtout si, comme Jaminet, tu es un de ces joueurs dont on ne fait pas la réputation en forçant, mais que tu es fait déjà au départ comme une légende. Jaminet c'est de ces types à part qui sont des légendes... qui se foutent, en plus, de ce statut, et des statues, qui veulent simplement jouer au rugby dans la joie et la bonne humeur, c'est-à-dire l'exception de notre époque "data je te calibre", et qui sont à des millions d'années lumières des commentaires de béotiens.

Allezlestade Il y a 1 mois Le 08/01/2024 à 19:33

Lechim ce n'est pas du chauvinisme il a été moyen hier et au ST à part son coup de pied il n'a rien montré. Hier attaques stériles pénaltouche ratée passe dans les chaussettes à Waisea quand à Kolbe il n'a rien fait à Toulon et la dernière année non plus au ST. Ce n'est pas du chauvinisme mais de la lucidité

Fa_b-maul Il y a 1 mois Le 08/01/2024 à 16:32

Comme le chanterait la Reine des Neiges :" Un joueur libéré pourra ... délivrer ... de bons ballons à ses coéquipiers !". Soyons patients en pensant que l'an dernier, à pareille époque ...