Challenge Cup - Gaëtan Barlot (Castres) ambitieux au moment de commencer la compétition : "On veut se qualifier"

Par Simon Valzer
  • Gaetan Barlot espère voir le CO se qualifier en Challenge Cup.
    Gaetan Barlot espère voir le CO se qualifier en Challenge Cup. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Troisième provisoire du Top 14, le Castres Olympique de son talonneur international Gaëtan Barlot se porte comme un charme. Et aborde avec sérénité et ambition cette Challenge Cup, qui va le confronter aux Gallois des Scarlets.

Tous les voyants semblent au vert à Castres, comment abordez-vous cet épisode européen ?

Avec de la sérénité, c’est vrai. Le Top 14 se passe bien, on a très peu de blessés, on s’appuie sur un jeu offensif qui nous permet de marquer pas mal de points en ce moment. On attaque cette Challenge Cup avec un bel objectif, celui de se qualifier. Ce n’est pas arrivé souvent au club, et c’est une ligne importante à écrire dans l’histoire du club.

Comme vous le dites, le CO est la deuxième meilleure attaque du Top 14, alors qu’elle était en difficulté l’année dernière. Qu’est ce qui a changé ?

Pas tant de choses que ça. Le groupe est resté homogène, on se connaît bien sur le terrain. Je pense que le travail de David Darricarrère, qui est en place depuis plusieurs saisons, continue de payer et on met mieux son jeu en place qu’avant. L’arrivée de Pierre Popelin a fait du bien également, il a pris les choses en main et cela marche plutôt bien.

Que vous apporte-t-il ?

Son jeu nous convient bien d’abord. Et puis c’est un joueur qui a un sacré vécu alors qu’il n’a pas encore 30 ans. Il a connu deux titres européens avec la Rochelle, il possède une grande expérience. Dans le jeu, il aime vraiment attaquer et il nous tire tous dans ce sens.

L’autre fait notable, c’est qu’à la différence d’autres clubs qui disposent d’un « serial marqueur », le CO compte déjà sept joueurs qui ont marqué deux essais, chose que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans les clubs de Top 14...

Vous me l’apprenez ! Mais il est vrai qu’on n’attaque pas avec un seul « super joueur ». On a plein de bons joueurs qui sont capables de faire des coups et qui expriment leurs qualités à chaque rencontre. Ce groupe est homogène, et cela explique le fait qu’il y ait autant de marqueurs différents dans le groupe castrais.

Qu’avez-vous repéré sur le jeu de cette équipe des Scarlets ?

C’est une équipe qui possède une grande histoire dans la Champions Cup. C’est un gros morceau, avec plusieurs internationaux gallois. On va essayer de développer notre jeu car les Scarlets défendent de façon assez serrée. L’idée serait donc d’aller rapidement chercher les extérieurs pour les contourner. On espère faire un bon match et reste conquérants en conquête, un secteur dans lequel on fait des progrès.

Comment avez-vous progressé en conquête ?

On a fait des efforts pour être moins pénalisés en conquête directe, notamment en mêlée et en touche. On veut avoir le maximum de ballons pour attaquer, et en récupérer le plus possible en défense.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (5)
Stststst Il y a 2 mois Le 08/12/2023 à 18:11

J'hesite entre le sourire narquois et la naivete de penser que ENFIN ils vont jouer le jeu

Nigeou Il y a 2 mois Le 08/12/2023 à 17:41

Oui certainement comme les autres années.

peterparis Il y a 2 mois Le 08/12/2023 à 12:37

"le CO compte déjà sept joueurs qui ont marqué deux essais" - tout comme le Racing 92, qui compte aussi cinq joueurs à trois essais