Oscars Midi Olympique - À Pau, une soirée grandiose d’humilité

  • Top 14 - Lucas Rey et Thibault Daubagna accompagnent Jack Maddocks (Pau)
    Top 14 - Lucas Rey et Thibault Daubagna accompagnent Jack Maddocks (Pau) Midi Olympique - Derewiany patrick
Publié le Mis à jour
Partager :

La Section paloise s’est vue être récompensée par trois Oscars Midi Olympique lors d’une cérémonie qui s’est déroulée aux halles de Pau. Le tout, dans une soirée sous le signe de l’humilité.

Au sein de la Section paloise, on préfère avancer doucement mais sûrement. Sans prétention mais avec une réelle ambition, les Vert et Blanc voient apparaître les résultats de leur méthodique et intensif travail, commencé il y a plusieurs années déjà. Sur le toit du championnat, le club béarnais a eu l’honneur de recevoir une cérémonie des Oscars Midi Olympique, lundi 27 novembre aux halles de Pau, dans une salle comble. Une soirée organisée par Midi Olympique et la Section paloise, en partenariat avec l'office du tourisme Pau Pyrénées et la ville ainsi que l'agglomération, dans laquelle l’arrière Jack Maddocks a été mis à l’avant, tout comme les deux espoirs Hugo Auradou et Émilien Gailleton. Trois joueurs qui n’ont pas manqué d’humilité au cours de la cérémonie - présentée par Romain Magellan - à l’image de toutes les personnes ayant foulé la scène. « Nous sommes heureux mais nous allons quand même rester fidèles à ce que nous pensons et à nos valeurs d’humilité », annonçait d’emblée le président Pontneau. Ses joueurs ne trahissaient pas ses dires car ils furent chacun plutôt timides lors de la remise des différents prix, devant l’Administrateur Délégué du Groupe Dépêche du Midi Éric Laffont-Baylet, le rédacteur en chef du Midi Olympique Emmanuel Massicard, le Directeur des Oscars Philippe Oustric ou encore le maire de Pau François Bayrou. « Pour cette cérémonie, nous avons repoussé le Conseil Municipal », révélait d’ailleurs ce dernier.

Des éloges appuyés

Sur scène, les compliments pour Jack Maddocks se sont multipliés. « Jack est un Béarnais ou plutôt un Australien bientôt béarnais, présentait le manager palois, Sébastien Piqueronies. Il symbolise à lui seul cette terre d’accueil qu’est le Béarn. C’est le vrai symbole de cette Section paloise ». Invités sur scène, les historiques du club Lucas Rey et Thibault Daubagna ont corroboré les propos de leur entraîneur. « Il mérite amplement ce petit cadeau », lançait le demi de mêlée, tandis que le talonneur décrivait : « Il est très bonnard, nous sommes contents de l’avoir avec nous ». Tout cela, devant un 1 200 de personnes plus que ravies de voir leur club de cœur de nouveau recevoir la reconnaissance qu’il mérite et peut être conscientes que ce dernier est en train de changer de statut. Touché par tous les mots reçus, l’Australien Maddocks se lançait dans un discours avec un français impeccable : « Je suis tellement content de recevoir cet Oscar Midi Olympique. C'est une grosse fierté parce que ma première saison a été très compliquée. Je veux remercier tous les joueurs et le staff. C’est grâce à vous que moi et ma fiancée avons été capables de profiter de nos premiers mois dans le Béarn. Ça, je ne l’oublierai jamais ». Largement applaudit, l’arrière a en plus fait le spectacle montrant toute sa technique de joueur de rugby en réalisant une longue passe vers un enfant dans le public.

Amusé, tout ce beau monde s’est ensuite retrouvé pour un cocktail convivial dans lequel ont été partagé des produits de la région, avant un repas plus intimiste avec les partenaires. Sur la scène où l’ensemble du staff et des joueurs de la Section paloise sont montés en fin de cérémonie, Bernard Pontneau promettait « Dans l’humilité, nous allons continuer à prouver ce que nous sommes capables de faire ». Et au maire de la ville François Bayrou de conclure en faisant passer un message : « J’ai remarqué que seulement deux équipes de Top 14 n’ont pas réussi à se qualifier en phase finale après avoir été deuxième après huit journées… » Voilà qui est dit.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Socrates06 Il y a 2 mois Le 29/11/2023 à 06:29

Comme quoi la quête a l armement permanent peut être remise en question par la formation et un état d esprit « terroir » qui colle bien à Pau et au Béarn; il se passe qq chose dans ce club , k équipe est jeune et talentueuse ; ça peut être la surprise de l année