Top 14 - Morgan Parra (Stade français) : "Nous ne pouvons nous en prendre qu'à nous-même"

  • Top 14 - Morgan Parra (Stade français)
    Top 14 - Morgan Parra (Stade français) Icon Sport - Icon Sport
Publié le
Partager :

Mécontent de la performance de ses joueurs face à Pau samedi (30-6), Morgan Parra a regretté le manque d'efficacité d'un Stade français qui enchaîne une deuxième défaite consécutive. 

Ce qui vous fait perdre ce soir, c'est votre manque d'efficacité ?

Oui bien sûr. Nous avons quand même fait des différences, nous sommes entrés dans les lignes et dans les zones de marque. Par contre, nous n'avons pas réussi à scorer. Si nous prenons la première mi-temps de Pau : ils viennent dans notre camp trois fois et deux fois ils marquent des essais. Nous ne pouvons nous en prendre qu'à nous-même. Pau a fait un grand match, ils méritent la victoire. Nous avons ce petit goût où nous nous disons si nous marquons en première mi-temps, nous restons un peu accrochés au score et ça aurait été peut-être une autre physionomie de match. 

À quoi est due cette stérilité ?

Précision, compréhension et peut-être manque de justesse. Il y a beaucoup de choses. Je ne suis pas quelqu'un qui réagit à chaud donc je vais revoir le match et faire un constat. Nous avons eu une grosse inefficacité près des lignes et à partir de là c'est compliqué. Aussi, par moment nous n'avons pas été récompensés par un avantage, une pénalité, sur quelques actions.

Vous regrettez quelque chose d'un point de vue tactique ?

Ce qui est frustrant, c'est que c'est peut-être le match où nous avons joué le plus. Alors qu'aujourd'hui, nous essayons de changer les mœurs et que dans notre passé, envoyer du jeu n'était pas notre grande qualité... 

Après la défaite contre le Racing 92, ce revers fait-il mal à la tête ?

Nous sommes partis en stage une semaine tous ensemble, c'était la première fois que l'équipe et le staff étaient au complet. Nous aurions aimé partir en stage avec une victoire lors du derby et maintenant il y a une défaite à zéro point à Pau. Ce championnat est un marathon, il y a des temps forts et des temps faibles. Il faut essayer de couper les temps faibles le plus rapidement possible.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Tichaut78 Il y a 2 mois Le 26/11/2023 à 09:45

Et si on arrêtait les longues passes sautées inefficaces et les longues passes au pied prévisibles ?