Coupe du monde de rugby 2023 - La revue de presse de France - Afrique du Sud : "Le rêve du pays hôte meurt", "catastrophe pour le rugby français"...

Par Clément Labonne
  • Antoine Dupont et ses coéquipiers sont tombés face à l'Afrique du Sud en quart de finale.
    Antoine Dupont et ses coéquipiers sont tombés face à l'Afrique du Sud en quart de finale. Patrick Derewiany
Publié le Mis à jour
Partager :

L'épique bataille entre Français et Sud-Africains n'a pas laissé la presse étrangère à court d'imagination. En Afrique du Sud, Cheslin Kolbe et Eben Etzebeth sont levés au ciel, alors que les médias britanniques retiennent davantage la fin du rêve français.

Le XV de France est éliminé de "sa" Coupe du monde. Au lendemain de cette incomparable désillusion, la presse étrangère a tiré plusieurs leçons d'une rencontre au sommet entre l'Afrique du Sud, championne en titre, et des Bleus plus armés que jamais pour chasser le titre suprême. Si l'arbitrage de Ben O'Keeffe a fait couler beaucoup d'encre dans l'Hexagone, les médias étrangers ont retenu deux visions de ce combat de géants.

Outre-Manche, la presse britannique retient davantage la fin de l'aventure des Bleus plus que la victoire homérique de l'Afrique du Sud. "Le rêve du pays hôte meurt face à la classe des champions" titre avec élégance The Times qui n'hésite pas à parler de "catastrophe pour le rugby français". Le très sérieux quotidien anglais affirme que cette défaite est encore plus dure à avaler pour les locaux puisque "les Français ont été en mesure de battre les Sud-Africains, ils les ont même dominés". En Irlande, The42 focalise son attention sur Antoine Dupont. Revenu juste à temps pour disputer ce quart de finale, le capitaine casqué a une nouvelle fois délivré un récital au public de Saint-Denis.

Le demi de mêlée sud-africain de Montpellier a souligné la qualité de la préparation et de la stratégie sud-africaines. À ses yeux, Ben O'Keeffe, décrié par les Français, a été à la hauteur du rendez-vous.

L'interview : https://t.co/zqWHXygYD8 pic.twitter.com/USbJZMMNb9

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) October 16, 2023

"Pas un docteur au monde ne recommanderait à son patient d'affronter quinze Springboks trois semaines après une fracture du visage" imagine Ciaran Kennedy qui loue la performance du numéro 9 français. Mais à l'instar du quotidien anglais, la plume irlandaise n'a pas caché l'immense déception régnant dans les travées du stade de France. "Dupont et ses coéquipiers sont tombés au sol alors que leurs rêves de Coupe du monde se brisaient. Le conte de fées s'est terminé de manière dévastatrice".

L'un des plus grands matchs de tous les temps

En Afrique du Sud, News24 n'hésite pas à parler de "l'un des plus grands matchs de tous les temps", justifiant son titre par des "Springboks héroïques qui ne se sont jamais laissés mourir". Symboles de cette victoire éclatante aux yeux du monde, Eben Etzebeth et Cheslin Kolbe ont été félicités à la hauteur de leur performance. Le média sud-africain écrit d'ailleurs que l'ancien toulonnais a "mené ses hommes vers un miracle". Tous deux crédités d'un 9/10 dans les notes de Planet Rugby, le deuxième ligne et l'ailier ont été impériaux au Stade de France. "Après un début de Coupe du monde tranquille, selon ses standards, Kolbe a produit une performance époustouflante. Un joueur qui incarnait le cœur et la détermination des Springboks ce soir".

Pour The Citizen, la principale leçon à tirer de ce quart de finale épique reste le sacrifice des Springboks pour, jusqu'au bout, garder leur trophée au moins jusqu'en demi-finale."Les Springboks ont une fois de plus montré leur tempérament lorsque cela compte le plus. Les Boks ont encaissé des coups et absorbé la pression, ont affronté une foule hostile et sont quand même sortis vainqueurs… Un témoin du caractère de l'équipe, face à l'adversité" écrit le journaliste Atenkosi Tsotsi. Enfin, The Daily Maverick n'hésite pas à parler "du meilleur quart de finale de la compétition".

"Des Springboks brutaux ont trouvé le moyen de dominer les Bleus. Il n'y a jamais eu quatre meilleurs quarts de finale de Coupe du Monde de Rugby et celui-ci, le quatrième et dernier d'un week-end épique, a été le meilleur. C’était dramatique et bouleversant, courageux et cruel. Ayez une pensée pour la France. Devant leur public, ils ont tout donné et auraient tout aussi bien pu gagner".

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (66)
grimin777 Il y a 4 mois Le 17/10/2023 à 14:42

Moi qui admirait les springbok pour la remontée socio-politique due à Nelson Mandela, je les déprise aujourd'hui car leur victoire est HONTEUSEMENT due à un arbitrage(arbitre principal +TMO) totalement corrompu. Ce n'est pas seulement immoral mais c'est lâche d'accepter une telle prévarication dans un sport de combat aussi noble. Honte donc à Etzebeth à Kolbe et tous leurs potes d'accepter une telle déchéance humaine.

fojema48 Il y a 4 mois Le 17/10/2023 à 20:57

Les joueurs n'y sont pas pour beaucoup ! La honte est pour les dirigeants français et étrangers qui se prêtent à ces magouilles. Beaumont et ses complices du Board devraient être chassés !

ARNAUD075 Il y a 4 mois Le 17/10/2023 à 11:00

RAYNAL 30 - FIDJI 24 oups désolé je voulais écrire Angleterre au lieu de RAYNAL...que c'est triste ces matchs si mal dirigés....

BBRouge34 Il y a 4 mois Le 17/10/2023 à 09:45

Non , ce n'est pas une catastrophe pour le Rugby français : les "6 nations" arrivent et nos superbes Bleus prendront leur revanche en gagnant la coupe dans quatre ans. Ils ont été meilleurs que les Boks : 2 essais casquettes ,une action illicite de Kolbe et un arbitrage à la New-Zelandaise sévissant depuis avant Richie McCaw, sans compter des absents essentiels dans le système Galtier :Marchand , Ntamak et Willemse .Dés maintenant nous devons tous être derrière cette magnifique équipe et son staf . Allez les Bleus!!! et merci pour ces 4 dernières années.