Coupe du monde de rugby 2023 - France - Nouvelle-Zélande - "C’était fou, la passion du public a soulevé son équipe" : Ardie Savea rend hommage aux supporters français

  • Ardie Savea a été impressionné par le public français face aux Bleus
    Ardie Savea a été impressionné par le public français face aux Bleus Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Forcément déçu du scénario du match et de la défaite (27-13), le capitaine des All Blacks Ardie Savea n’a toutefois pas manqué de revenir sur la chaude ambiance qui régnait au Stade de France, vendredi soir. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a apprécié...

On peut avoir X sélections, une litanie de titres et s’émerveiller encore de l’ambiance qui règne dans un stade. Ce vendredi soir, le public du Stade de France a été au rendez-vous pour soutenir son équipe, y compris durant une première mi-temps où les Bleus se sont parfois trouvés en grande difficulté. Des explosions de joie et un bruit assourdissant qui ont captivé Ardie Savea, numéro 8 des All Blacks propulsé capitaine en l’absence de Sam Cane, forfait de dernière minute (blessé au dos). "Ce fut une expérience vraiment incroyable, comme un rêve qui devenait réalité."

"Parfois, je n'entendais même pas ce que me disait l'arbitre"

Assis aux côtés de son sélectionneur lors de la conférence de presse d’après-match, Savea a poursuivi sa tirade élogieuse. "Nous étions préparés à ce que le public français soit enthousiaste mais sa passion a carrément soulevé son équipe de France. Nous étions là, sur la plus grande scène mondiale de notre sport, au milieu de cette foule et de ce bruit. À certains moments, on ne s’entendait pas parler entre coéquipiers. Parfois, je n’entendais même pas ce que me disait l’arbitre Jaco Peyper. C’était fou, incroyable à voir et à vivre pour eux (les Français), pour notre sport et même pour nous."

Déçu mais pas abattu, le sélectionneur de la Nouvelle-Zélande rendait d’abord hommage à la deuxième période renversante des Français. \ud83d\udc4fhttps://t.co/zA5RqU9oAK

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) September 9, 2023

La Nouvelle-Zélande n'a pas de quoi paniquer

Battus en ouverture et pour la première fois de leur histoire en phase de poules, les All Blacks gardent leur destin en mains. Ils devront désormais battre la Namibie, l’Italie et l’Uruguay, ce qui semble largement à leur portée. En revanche, cette défaite inaugurale pourrait les pousser à affronter en quart de finale l’équipe classée première de la poule B, composée de l’Afrique du Sud, l’Irlande, l’Ecosse ou encore les Samoa. Tout sauf simple...

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Holzen Il y a 5 mois Le 09/09/2023 à 18:01

Avec son pognon, TF1 s'est payé son incompétence à téléviser une coupe du monde de rugby. Et avec les hymnes, la réalisation et les commentaires, ... les sourds ne perdent vraiment rien !

Tichaut78 Il y a 5 mois Le 09/09/2023 à 17:45

À la télévision, et grâce à une réalisation de débutants, les vibrations émanant des supporters ne sont pas passées. Si on y ajoute les commentaires lénifiant (comment leur faire savoir que tous les téléspectateurs n'en sont pas à leur premier match de rugby ?), ce fut un piètre spectacle de l'auto-proclamée première chaîne européenne.