Midi Olympique

Pelous, numéro 5 de votre XV de légende

Pelous, numéro 5 de votre XV de légende
Par Rugbyrama

Le 25/03/2020 à 13:47Mis à jour Le 25/03/2020 à 14:11

XV HISTORIQUE - Après avoir élu poste par poste les joueurs dans le XV historique, la rédaction vous propose un portrait de chaque gagnant. Aujourd’hui : le deuxième ligne Fabien Pelous.

Malgré une concurrence extrêmement relevée, vous avez décidé d’élire Fabien Pelous au poste de numéro 5. Le Toulousain aura été un pilier de son club, ainsi que des Bleus durant plus d’une décennie. Membre incontournable d’une génération française dorée, ses aptitudes physiques innées et son caractère de meneur ont fait de lui l’un des plus grands combattants de l’histoire du rugby.

Une légende qui démarre à Toulouse…

Passé par Graulhet au début de sa carrière, il débute son aventure professionnel dans les Landes, du côté de Dax. Durant près de deux saisons, il se fait remarquer alternant à la perfection le poste de deuxième ligne et celui de numéro 8. Il est de l’équipe qui réalise le plus beau parcours européen de l’histoire du club en 1997, qui s’arrêtera en quart de finale face au Stade Toulousain. Le club Rouge et Noir, il le rejoindra l’année suivante pour ne plus jamais le quitter.

Dépannant en troisième ligne quand il le fallait, il s’impose définitivement au début des années 2000 en tant que deuxième ligne inamovible. Les succès s’enchaineront pendant douze années couronnées de succès. En Top 14, il atteint 5 fois la finale pour 3 titres (1999, 2001 et 2008). En Coupe d’Europe, ses résultats sont tout aussi florissant. Au plus haut niveau européen, ll prend part à quatre finales pour deux succès (2003 et 2005). Il établit le record européen de participations consécutives à la compétition (12). En 2010, Il figure logiquement dans la « dream team » de la meilleure équipe des clubs européens depuis sa création en 1996 aux côtés de ses anciens partenaires Califano, Servat, Jauzion et Clerc.

… Et qui se poursuit avec le XV de France

Ses grandes performances en club, lui ont ouvert les portes de l’équipe de France à de multiples reprises. Entre 1995 et 2007, il honore 118 sélections ! Un record dans l’histoire un rugby français. De 2003 et jusqu’à la fin de sa carrière internationale, il est le capitaine de cette équipe à 42 reprises. Un record pour son époque, seulement battu par Thierry Dusautoir depuis. Individuellement, ce qu’il a réalisé avec les Bleus est donc remarquable.

Fabien Pelous

Fabien PelousAFP

Mais c’est dans la performance collective qu’il aura impressionné, remportant quatre Grand Chelem (1997, 1998, 2002 et 2004). Un nouveau record en France (partagé avec Olivier Magne). Les éditions 1999, 2003 et 2007 de la Coupe du monde, ont été marqué par la présence de Pelous, même s’il n’a jamais pu soulever le trophée Webb Ellis. Le seul titre qui manque à son immense carrière…

Un joueur terrifiant, toujours à la pointe du combat

Dans les nombreuses distinctions qu’il aura obtenu pendant sa carrière, une attire l’attention. Selon The Times, il fait partie des 10 joueurs français les plus effrayants. Lui-même reconnaîtra être un guerrier. Il sera l’un des plaqueurs les constants de son époque, grâce à sa faculté d’être toujours placé au bon endroit sur le terrain. Une qualité essentielle pour un joueur de son poste. Son intelligence rugbystique est rare et malgré son gabarit imposant (1m98, 108 kg) propre à un deuxième ligne, il était fréquent de le retrouver numéro 8 au début de sa carrière. Pas le plus rapide, ni le plus mobile mais sûrement l’un des plus réfléchis sur un terrain qui lui vaut une adaptation rapide et efficace à ce poste. Doué techniquement, il s’est fondu parfaitement dans le collectif bien huilé su Stade Toulousain, qui demandait des capacités techniques au-dessus de la moyenne. Il symbolisera l’alliage parfait entre combat et habileté du deuxième ligne moderne.

Par Thibaud Gouazé

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés