Icon Sport

Germain vers un prêt à Biarritz, Balès parti pour rester

Germain vers un prêt à Biarritz, Balès parti pour rester
Par Simon ValzerPar Vincent Bissonnet via Midi Olympique

Le 27/05/2022 à 09:47Mis à jour Le 27/05/2022 à 18:06

TRANSFERTS - Avec les prolongations d’Antoine Dupont, de Martin Page-Relo et l’arrivée de l’Agenais Paul Graou, le Stade toulousain pourrait compter cinq demis de mêlée la saison prochaine. Pour éviter l’embouteillage, il pourrait prêter Baptiste Germain au Biarritz olympique pour une saison.

C’est un état de fait qui commençait à alimenter les discussions des supporters du Stade toulousain. Ces derniers se demandaient ce que leur club allait faire l’année prochaine de… Cinq demis de mêlée. Cinq ? Oui. Comptons-les : d’abord le supremo Antoine Dupont, qui a prolongé son contrat avec le club rouge et noir jusqu’en 2027. Ensuite Martin Page-Relo (23 ans) dont la prolongation – que nous avions annoncée dans ces colonnes – a été officialisée en début de semaine. Le demi de mêlée, qui compte quatorze matchs cette saison, a signé un nouveau contrat d’un an alors que son engagement arrivait à son terme.

L’ancien de L’Isle-Jourdain jouera donc avec les Rouge et Noir au moins jusqu’en juin 2023. Viennent ensuite le jeune Baptiste Germain (21 ans), qui compte jusqu’alors 16 apparitions (dont huit titularisations) toutes compétitions confondues avec le Stade toulousain et l’expérimenté Alexi Bales (32 ans), qui a signé douze feuilles de match pour seulement trois titularisations. À ces quatre hommes s’ajoutera la recrue Paul Graou, 24 ans, en provenance d’Agen. L’arrivée de ce dernier n’a pas été officialisée par le Stade toulousain mais par le SUA qui, en début de semaine, a dévoilé la liste des joueurs sur le départ ainsi que leurs destinations.

Ce qui nous fait donc cinq demis de mêlée. Et encore, on vous fait grâce des deux pensionnaires du centre de formation, l’Américain Damian Morley (19 ans) et Ruben Maka (18 ans).

Discussions en cours

Le Stade toulousain se retrouve donc avec cinq, voire sept demis de mêlée pour la saison prochaine. Même s’il y aura forcément des doublons avec les fenêtres internationales, l’embouteillage au poste est indéniable. Voilà pourquoi, selon nos informations, le club champion de France est actuellement en pourparlers avec le Biarritz olympique (qui évoluera la saison prochaine en Pro D2) pour lui prêter son numéro neuf Baptiste Germain pour une durée d’un an. Pour rappel, le Stade toulousain avait déjà prêté Martin Page-Relo à Carcassonne la saison passée. Il avait disputé 19 rencontres.

Top 14 - Baptiste Germain (Stade toulousain)

Top 14 - Baptiste Germain (Stade toulousain)Icon Sport

Si les deux parties venaient à trouver un accord, le Biarritz olympique pourrait ainsi compter sur quatre demis de mêlée la saison prochaine : Germain rejoindrait l’Argentin Tomas Cubelli et les jeunes Barnabé Couilloud (23 ans) et Kerman Aurrekoetxea (22 ans). De prime abord, on aurait donc pu penser que Biarritz n’avait pas besoin de Germain. Sauf que les dirigeants basques anticipent les absences prolongées de Cubelli, qui sera souvent retenu avec les Pumas, et que les départs de Clément Darbo (36 ans) et James Hart (30 ans) sont actés.

Bales ira jusqu’au bout de son contrat

Ce prêt offrirait donc une bonne solution au Stade toulousain pour réduire l’embouteillage au poste, sans pour autant perdre Baptiste Germain. Enfin, Alexi Bales devrait aller au terme de son contrat avec le club toulousain qui court jusqu’en juin 2023. Alors qu’un retour de Bales au SU Agen – le club qui l’a révélé et où il a évolué entre 2008 et 2016 – a été un temps évoqué, la piste s’est depuis refroidie et Bales sera bien Toulousain l’année prochaine. Le club haut-garonnais ne manquera pas de demis de mêlée en l’absence d’Antoine Dupont.

Contenus sponsorisés