Icon Sport

Pau : Piqueronies manager pour trois ans

Pau : Piqueronies manager pour trois ans
Par Midi Olympique

Le 28/01/2021 à 13:55Mis à jour Le 28/01/2021 à 14:02

TRANSFERTS - Priorité de la Section paloise pour prendre la tête du staff la saison prochaine, la piste menant à l’actuel manager des équipes de France jeunes s'est finalisée ce jeudi.

Dans ces mêmes colonnes, et pour faire suite à des révélations de Sud Ouest sur un intérêt de la Section paloise pour Sébastien Piqueronies (43 ans), nous vous expliquions le 18 janvier que le manager des équipes de France jeunes était bel et bien la priorité du club béarnais pour prendre la tête du staff sportif à partir de la saison prochaine. Une piste qui a pris de l’épaisseur ces derniers jours, et qui a même trouvé une issue décisive ce jeudi. L’ancien sélectionneur des Bleuets, sacrés champions du monde 2018 et 2019, fait aujourd’hui figure de grand favori pour le poste, sera le manager palois la saison prochaine et s'est engagé pour trois ans, comme l'a officialisé le club..

Les dirigeants, après l’éviction du duo composé de Nicolas Godignon et de Frédéric Manca début décembre, avaient choisi de ne pas se précipiter pour leur trouver un successeur. Un objectif : ne pas se tromper sur le profil recherché. Mais le président Bernard Pontneau avait décidé de privilégier la quête d’un technicien pour chapeauter l’encadrement, et donc de ne plus s’appuyer sur un tandem. En attendant, il a confié les rênes de l’équipe, actuellement classée onzième du Top 14, à trois hommes (Thomas Domingo, Paul Tito et Geoffrey Lanne-Petit), jusqu’à la fin de l’exercice en cours pour se donner le temps de dénicher le meilleur CV possible. Après avoir scruté le marché, et alors que de nombreux noms ont circulé parmi lesquels Christophe Laussucq, Mathieu Blin ou Sébastien Tillous-Borde, deux candidats s’étaient détâchés : Sébastien Piqueronies et Xavier Garbajosa.

Les contacts avec Garbajosa ont récemment pris fin

Déjà approché par Pau en 2019 et écarté de Montpellier début janvier, Garbajosa a bien été sondé par la direction béarnaise. Mais, selon nos informations, l’ancien trois-quarts international aurait été informé ces derniers jours que les contacts n’iraient pas plus loin. Une manière d’acter la préférence donnée au recrutement de Piqueronies. Celui-ci, ancien responsable du pôle espoirs du lycée Jolimont de Toulouse avant d’intégrer les équipes de France jeunes comme entraîneur, a joué un rôle capital dans la relance de la formation française. Une fonction dans laquelle il a répété à plusieurs reprises s’épanouir. Mais ses succès à la tête des moins de 20 ans avaient forcément attiré le regard de plusieurs écuries professionnelles.

La Section paloise, qui a justement voulu lui confier un projet avec un fort accent sur le centre de formation, est donc parvenue à le convaincre. Les dirigeants souhaitaient finaliser les choses avant un conseil d’administration programmé début février. C'est fait.

Contenus sponsorisés