• Champions Cup - Racing 92 - Fickou
    Champions Cup - Racing 92 - Fickou
  • Champions Cup - La Rochelle - UBB (16/04/22)
    Champions Cup - La Rochelle - UBB (16/04/22)

L'indiscipline du Racing 92, la disette de Brive... Les chiffres à connaître avant la 13ème journée

Par Rugbyrama
Le

TOP 14 - Les Racingmen sanctionnés à 14 reprises lors de leur dernière sortie, Brive s'enlise dans le fond du classement, Bordeaux n'y arrive plus contre La Rochelle, Toulouse accueille Castres au Stadium pour la première fois depuis de nombreuses années, les difficultés de Pau à Jean-Dauger... Voici quelques chiffres à connaître avant que ce nouveau week-end de Top 14 démarre !

14 : l’indiscipline chronique du Racing

Face aux Harlequins dimanche soir, les coéquipiers de Gaël Fickou ont été sanctionné quatorze fois par Craig Evans, l’arbitre Gallois de cette deuxième rencontre de Champions Cup. C’est beaucoup trop et pour rappel, les Racingmen avaient déjà été très indisciplinés une semaine plus tôt, face au Leinster : ce jour-là, au Havre, Luke Pearce les avait pénalisés quinze fois. À quand une réaction ?

83 : jours depuis la dernière victoire briviste

Le CAB n’a plus gagné depuis le 1er octobre… C’était contre l’Aviron bayonnais (25-22). Depuis, les Corréziens ont enchaîné les défaites. Neuf précisément : sept en championnat et deux en Challenge Cup. C’est la pire série du club depuis la création du Top14. Pour donner un peu de baume au cœur aux supporters brivistes, il faut se souvenir que le 12 février dernier, le CAB s’était imposé contre Clermont au Stadium (27-20) avec trois essais de Joris Jurand, Setareki Bituniyata et Hayden Thompson-Stringer.

10 : ans que Toulouse-Castres n’a pas eu lieu au Stadium

Ce vendredi soir, le duel entre Toulouse et Castres aura lieu pour la première fois au Stadium depuis plus de dix ans. En effet, la dernière remonte au 2 juin 2012. Cette année-là, les demi-finales de Top 14 étaient programmés dans cette enceinte et le Stade toulousain avait battu le CO sur le score de 24-15. Un match qui avait notamment été marqué par le retour héroïque de Vincent Clerc sur Max Evans qui filait à l’essai.

C'est officiel, nous serons ?? ??? pour le dernier rdv de l'année ?

On se retrouve vendredi, ?? ???????, pour terminer 2022 avec le derby #STCO, à guichets fermés ?#FamilleST pic.twitter.com/3FSqAGKETq

— Stade Toulousain (@StadeToulousain) December 19, 2022

5 : Perpignanais ont déjà gagné "chez" le MHR

La dernière victoire des Sang et Or sur la pelouse du MHR - outre la finale de ProD2 remportée face à Biarritz en juin 2020 - remonte au samedi 16 février 2019.Ce jour-là, les Catalans avaient décroché la première de leurs deux victoires d’une saison cauchemardesque. Un essai de Jean-Bernard Pujol et 23 points d’Enzo Selponi leur avaient permis de s’imposer (10-28).Cinq des 23 joueurs alignés sont encore présents : Mathieu Acebes, Afusispa Taumoepeau, Tom Ecochard, Tristan Labouteley et Genesis Mamea Lemalu.

3 : ans que l’UBB n’a plus battu La Rochelle

La triple confrontation du printemps dernier (22e journée de Top 14 suivie du huitième de finale de Champions Cup aller-retour), favorable aux Rochelais, n’a fait qu’accentuer une tendance de fond : le club à la caravelle, sacré champion d’Europe, s’impose progressivement comme la bête noire de son rival et voisin girondin. Le dernier "derby de l’Atlantique" remporté par Bordeaux-Bègles ? Le 22 décembre… 2019 ! Une victoire 20 à 15 au Matmut Atlantique.

Champions Cup - La Rochelle - UBB (16/04/22)
Champions Cup - La Rochelle - UBB (16/04/22)

0 : victoire de Bayonne à Pau depuis 1946

Jamais depuis 1946, Bayonne ne s’est imposé à Pau. En 2005, les Basques ont obtenu un match nul. Mais pas de victoire bayonnaise dans cette période d’après-guerre. 2019-2020, 2020-2021, sont les deux dernières saisons où Béarnais et Basques se sont affrontés. Entre deux séjours bayonnais en Pro D2. En 2019-2020, Pau l’avait emporté à Bayonne, 9-3, et le match retour en Béarn n’avait pu avoir lieu à cause de la pandémie. En 2020-2021, Pau était venu gagner à Bayonne, 23-22, et était resté maître au Hameau, 43-33.