Icon Sport

Statu quo sur Aguiléra, la famille Gave est en voie de se retirer du projet de rénovation du stade

Statu quo sur Aguiléra, la famille Gave est en voie de se retirer du projet de rénovation du stade

Le 03/12/2021 à 19:11Mis à jour

TOP 14 - Faute d’avoir obtenu la condition nécessaire à son apport pour financer Aguiléra (le départ de David Couzinet de la présidence de l'association) la famille Gave est en voie de se retirer du projet de rénovation du stade.

Alors que le Biarritz olympique affronte Clermont au Michelin, samedi à 15 h, c’est un sujet extra-sportif - à savoir le projet Aguiléra - qui a largement alimenté les discussions ces derniers jours. Estimé aux alentours de 30 millions d'euros, celui-ci a pour but de rénover le stade et de créer un centre d'entraînement. Pour financer le tout, les dirigeants du BO souhaitaient la répartition suivante : 15 M€ apportés par les collectivités et la même somme (minimum) à la charge de la famille Gave.

En début de semaine, et après quelques jours de discussions, Maider Arosteguy (maire de Biarritz) a fini par s’engager sur la somme demandée par la famille Gave, actionnaire majoritaire du club basque. Néanmoins, le propriétaire du BO a rapidement fait savoir qu’il conditionnait désormais son apport (15 millions d’euros minimum) au départ de David Couzinet de son poste de président de l’association du Biarritz olympique.

Pour rappel, les relations entre la direction du club professionnel et l’ancien deuxième ligne sont compliquées depuis plusieurs mois, et un premier différend suite à des propos tenus par l’ex international en mars dernier. Dès lors, était-ce envisageable de voir celui qui a porté le maillot du BO entre 2002 et 2008 quitter son poste pour que le projet Aguiléra se lance ?

Les dirigeants du BO ont été avertis que les Galactiques ne bougeraient pas

Selon nos informations, la direction du club basque a été avertie, ce vendredi après-midi, que les “Galactiques” - qui composent le bureau du rugby amateur - ne bougeraient pas de leur position. Déjà, mercredi soir, David Couzinet nous assurait qu’il ne démissionnerait pas de son poste de président de l’association, malgré la pression. À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’ancien deuxième ligne n’a pas répondu à nos sollicitations. La maire de Biarritz Maider Arosteguy, que nous avons cherché à joindre, est également restée muette.

Face à ce statu quo, la famille Gave, qui a conditionné son financement au départ de David Couzinet de la tête du rugby amateur, est désormais en voie de se retirer du projet Aguiléra. Un acte qui marquerait, de fait, la fin du projet visant à rénover le stade et à créer un centre d’entraînement.

Contenus sponsorisés