Icon Sport

Montpellier assure l’essentiel, à savoir la victoire contre le Racing et la qualification

Montpellier assure l’essentiel, à savoir la victoire contre le Racing et la qualification

Le 21/05/2022 à 19:07Mis à jour Le 21/05/2022 à 19:24

TOP 14 - Les Montpelliérains ont dominé le Racing (22-13), au GGL Stadium, dans un match qui a parfois manqué de rythme mais qui a été maitrisé par un MHR qui valide sa qualification en phase finale, en plus de reprendre la 1ère place. Les Franciliens ont une fois de plus été trop indisciplinés.

Les Montpelliérains ont mis fin à leur série négative, marquée par quatre revers sur les quatre derniers matchs disputés toutes compétitions confondues. Face à des Racingmen pourtant ambitieux, car également en lice pour la qualification, les Héraultais ont fait preuve de détermination, d’envie et ont surtout mieux maitrisé un match où ils se sont procurés les meilleures situations et durant lequel ils ont proposé davantage de jeu. Car c’est un Racing qui peut être déçu, trop indiscipliné et peut-être encore dans la frustration de son élimination européenne…

Si le club Ciel et Blanc a répondu dans le combat, ses fautes ont permis à Benoit Paillaugue (14 points) et à Paolo Garbisi (3 points) de sanctionner les erreurs commises, et de maintenir un écart constant sur la partie. Revenu à 6 points sur la fin de la partie grâce à un essai de pénalité pour un mauvais geste d’Aprasidze devant Baubigny (63e), et une pénalité de Maxime Machenaud (72e, 19-13), le club francilien n’a pas réussi à basculer a minima dans le bonus défensif, et ce alors qu’il se présentait au GGL Stadium avec des ambitions certaines.

Anthony Bouthier trouve la faille

L’unique essai dans le jeu est l’œuvre – donc – du MHR et d’Anthony Bouthier suite à une prise d’intervalle à hauteur de la ligne médiane et un sprint décisif à travers la défense (13e, 8-3). Pour autant les occasions nettes ont manqué, pour les deux équipes d’ailleurs. Le début de seconde période a par exemple été marqué par une grosse baisse de rythme, comme si l’enjeu prenait le pas sur l’enjeu. Et dans des conditions forcément difficiles en raison de la chaleur. Mais Montpellier a su gérer pour reprendre les commandes du TOP 14.

Le Racing fait donc une mauvaise opération sur le plan comptable, en vue d’un barrage à domicile et restant sous la menace des poursuivants pour cette lutte aux six premières places. Mais il y a eu un manque de jus, de fluidité et c’est une fin de série en championnat où le club francilien restait sur trois succès de rang. La réception de Toulon, lors de la dernière journée, sera donc plus que décisive pour permettre à la saison de se poursuivre.

Contenus sponsorisés