Icon Sport

L'antisèche : Montpellier tient son match référence

L'antisèche : Montpellier tient son match référence
Par Simon Valzer via Midi Olympique

Le 23/10/2021 à 19:23Mis à jour

TOP 14 - Souvent menaçants à l'extérieur mais pas encore victorieux, les coéquipiers de Yacouba Camara ont signé leur premier succès loin du GGL Stadium en signant leur meilleure prestation depuis le début de la saison. Le Racing, en revanche, a terriblement déçu.

Le résumé : Montpellier pragmatique, le Racing 92 maladroit

Contrairement aux dernières semaines, les Héraultais ont cette fois réussi leur entame en sortant proprement de leur camp. Mieux, ils ont même mis rapidement sous pression les Racingmen en profitant d'un en-avant d'Imhoff qui mena quelques instants plus tard par l'essai de Reinach dès la quatrième minute. Un écart au score qui allait encore se creuser grâce à la domination du MHR en mêlée fermée qui donna à Garbisi l'occasion de passer une pénalité à 40 mètres en face des poteaux. Ajoutez à cela une défense montpelliéraine très agressive, à l'image des montées défensives de Pollard sur Fickou, et vous comprendrez comment le MHR a réussi son premier quart d'heure.

Le Racing a réagi à la 17ème minute en accédant enfin aux 22 mètres montpelliérains. Là, les Franciliens ont fait parler leur puissance et Gibert servit au pied son arrière Spring par une diagonale impeccable. Gibert s'illustra encore quelques minutes après, par une nouvelle passe décisive pour Imhoff. Sauf que cette fois, ce fut à la main en trouvant l'Argentin par une magnifique passe sautée qui contourna la défense francilienne. A 14-10, le match avait donc basculé en faveur des locaux, mais deux pénalités de Garbisi permettaient aux Cistes de reprendre l'avantage au score. Le champion du monde sud-africain Pollard prit même le relais du Transalpin sur une pénalité lointaine pour porter le score à 14-19.

Juste avant la mi-temps, Reinach arrachait le ballon des bras de Tanga à la sortie d'une mêlée et sprintait sur 80 mètres pour marquer son doublé. Voilà comment le MHR virait en tête à la mi-temps, et avec une confortable avance de surcroît (14-26).

Top 14 - Juan Imhoff marque un essai contre Montpellier

Top 14 - Juan Imhoff marque un essai contre MontpellierIcon Sport

Un retard que les Montpelliérains se sont appliqués à entretenir grâce à une occupation du terrain impeccable, une défense rigoureuse malgré quelques percées franciliennes et une saine agressivité dans les rucks qui offrit à Garbisi une nouvelle pénalité, portant le score à 14-29.

Les Racingmen ont toutefois retrouvé l'espoir grâce à cet essai inscrit en force par le talonneur Le Guen, bien soutenu par ses partenaires du pack. Sauf que cet espoir fut de bien courte durée puisque l'essai fut refusé après examen vidéo pour une position de hors-jeu involontaire. Qu'importe, le match fut relancé une poignée de seconds plus tard avec un essai de pénalité accordé au Racing, et un carton jaune donné à Willemse pour avoir délibérement écroulé un maul déjà constitué. L'écran géant de l'Arena affichait alors 21-29, et les Cistes étaient à quatorze. Les Racingmen gagnaient une pénalité en mêlée fermée, mais Machenaud manquait les perches à un quart d'heure de la fin. Pour ne rien arranger, le talonneur remplaçant Maiau commettait un plaquage dangereux sur Bouthier et offrait une nouvelle pénalité à Pollard, qui cette fois manquait sa cible. Chose que ne faisait pas Garbisi, à trois minutes de la fin, pour parachever son œuvre (21-32). Montpellier tenait donc son premier succès à l'extérieur.

Le joueur : Cobus Reinach frappe deux fois

On ignore si Cobus Reinach voulait impressionner tous ses petits copains Springboks qui, en tournée dans l'hémisphère Nord, étaient présents dans les tribunes de l'Arena, mais le demi de mêlée sud-africain a signé son meilleur match depuis son retour de sélection. Ses deux essais, Reinach les a marqués grâce à ses indéniables qualités de vitesse et de prise d'information. Une feinte de corps sur le premier, et une accélération monumentale sur le second. Il fut si important que quand les Racingmen sont revenus dans la partie, le staff héraultais n'a pas longtemps hésité pour le renvoyer sur le terrain. Forcément dur pour le jeune Foursans, mais nécessaire quand on compte un joueur de ce calibre dans l'effectif.

Top 14 - Cobus Reinach (Montpellier)

Top 14 - Cobus Reinach (Montpellier)Icon Sport

Le chiffre : 88

En difficulté depuis le début de saison dans l'exercice des tirs aux buts, les artilleurs héraultais ont superbement répondu à l'Arena en signant un 88%. Cinq pénalités et deux transformations de Garbisi, une pénalité lointaine sur deux de Pollard et un drop manqué de peu par Bouthier. Mention spéciale pour l'Italien qui signe un sans-faute.

La question : le MHR a t-il signé son meilleur match cette saison ?

Depuis le début de la saison, les Cistes alternaient le bon et le moins bon. Friables à domicile, ils se montraient en revanche redoutables à l'extérieur. Le problème, c'est que dans les deux cas, les Cistes ne se montraient pas capables de produire un match plein, de se montrer constants sur 80 minutes. Ce samedi soir, les hommes du manager Philippe Saint-André l'ont fait. Comme le confiait l'ailier tricolore Vincent Rattez au micro de Canal + juste après le coup de sifflet final, les Cistes ont signé leur "match référence".

La question : le MHR a t-il signé son meilleur match cette saison ?

Sondage
1806 vote(s)
Oui
Non
Contenus sponsorisés