Icon Sport

Azéma (Toulon) : "Pour le top 6, ça fait plaisir de ne dépendre que de nous"

Azéma (Toulon) : "Pour le top 6, ça fait plaisir de ne dépendre que de nous"
Par Rugbyrama

Le 21/05/2022 à 22:19Mis à jour

TOP 14 - En conférence de presse, le manager varois est revenu sur le probant succès bonifié face à Pau (37-20), qui permet aux Rouge et Noir de croire, plus que jamais, à une place en phase finale. Pour cela, ils devront gagner, lors de la dernière journée, sur la pelouse du Racing 92, dans deux semaines.

Le RC Toulon a su glaner le bonus offensif après la sirène. On imagine que l’après-midi a été parfaite…

Forcément. Surtout, c’est bon de voir le groupe réuni. Les garçons ont travaillé ensemble pour aller chercher cette nouvelle victoire. On avait la volonté, si on le pouvait, de se mettre en position pour aller accrocher un bonus. Je donne une mention particulière à mon paquet d’avants notamment sur la conquête. Ce sont ces phases collectives qui nous ont permis d’aller chercher un bonus. Aujourd’hui, on a construit notre match.

Avez-vous le sentiment que vous avez gagné cette rencontre grâce à votre assise en mêlée ?

On est restés consistants de bout en bout. Au-delà de ce secteur, on a eu la capacité de réagir dans cette rencontre. On a pris des essais, mais on a été capables de marquer sur le temps de jeu suivant. On s’est offert un beau final, avec ce point de bonus offensif, qu’on doit savourer. On le partage avec les gens. C’est une bonne chose. L’autre point positif, c’est qu’on n’a pas de blessé.

On a l’impression que ce Toulon est infatigable. Comment maîtrisez-vous cet aspect ?

Je n’ai jamais vécu ça, un tel enchaînement. La presse en parle beaucoup. Nous, on en est conscients. Mais, on ne se pose pas de questions. On doit juste bien récupérer, profiter d’être ensemble pour aller gagner nos derniers matchs. Quand tu gagnes, c’est facile de récupérer. Je ne sais pas où ça nous mènera, mais on va rester là-dessus. Les joueurs entretiennent ce mental. Ça fait boule de neige. On se contamine les uns des autres. Dès que quelqu’un baisse la tête, un autre le relève. On se nourrit de ces choses. On s’appuie dessus. On doit continuer.

Malgré une après-midi particulière, avec les adieux de nombreux joueurs, vous avez été focalisés sur votre objectif…

Je suis déçu, car je me dis que je n’ai pas honoré tous mes garçons. Si c’était possible, j’aurais voulu qu’ils savourent tous, leur dernière à Mayol. Je leur avais dit dans la semaine qu’il y avait deux choses dans cette rencontre : la compétition d’abord, et aussi maîtriser les JIFF. Je ne pouvais pas faire profiter tous mes mecs. C’est particulier de voir un mec comme Eben Etzebeth sortir sous les applaudissements. Quand je vois son engagement sur la première période… C’est un monument. J’entraîne depuis longtemps, mais c’est certainement le plus grand joueur que j’ai entraîné. Il amène par l’exemple, il sait tout faire… Il est intelligent ! Il n’a pas besoin de parler, mais il est respecté. Comme Louis, Anthony, tous les autres qui vont nous quitter, je leur souhaite le meilleur dans leur autre aventure. Je veux qu’on finisse fort pour qu’ils partagent avec le RCT et leurs potes. Je veux qu’ils partent avec de belles images en tête.

Avec ce succès bonifié, Toulon a son destin entre les mains. Si vous battez le Racing 92, lors de la dernière journée, vous serez dans le Top 6. Est-ce très important dans votre esprit ?

Pour le Top 6, ça fait plaisir de ne dépendre que de nous. On verra ce que l’on va faire. Je ne sais pas si on va le faire au Racing. Ce qui est certain, c'est qu'on n’attendra pas les résultats des autres. Il faudra faire une grosse performance pour se qualifier. On doit se préparer pour ces choses-là. On a une super semaine à préparer avant ça, on va se tourner d’abord sur notre finale, face à Lyon. On a envie de faire des semaines comme ça quand on est joueur ou entraîneur. On doit savourer cet instant. On doit être le plus précis, sans se mettre de pression négative, comme depuis le début.

Propos recueillis par Mathias MERLO

Contenus sponsorisés