Icon Sport

Toulouse, La Rochelle, Racing 92, UBB… Les différents scénarios pour les deux premières places

Toulouse, La Rochelle, Racing 92, UBB… Les différents scénarios pour les deux premières places
Par Rugbyrama

Le 05/06/2021 à 11:03Mis à jour Le 05/06/2021 à 11:14

TOP 14 – La 26e et dernière journée du championnat se joue ce samedi, avec un multiplex réunissant les sept matchs (21h05). Une journée qui est à fort enjeu au niveau de la qualification directe en demi-finales. Quatre équipes peuvent encore prétendre aux deux premières places, et de multiples scénarios sont encore envisageables.

Nous y sommes, le verdict de la phase régulière du Top 14 approche. La 26e et dernière journée se déroule ce week-end et marque la fin de la course aux deux premières places. Parmi les quatre équipes déjà qualifiées pour les phases finales (Toulouse, La Rochelle, le Racing 92 et l'Union Bordeaux-Bègles), aucune n’est encore assurée de filer directement en demi-finale.

Ce samedi soir, les Rouge et Noir et les Bordelo-béglais s’affronteront à Chaban-Delmas, pour l’un des chocs du multiplex. Dans le même temps, les Rochelais se rendront au Michelin pour y défier l’ASM Clermont, alors que les Ciel et Blanc accueilleront le CA Brive à Nanterre. Alors, lesquels parviendront à arracher l’une des deux premières places ? Voici les différentes possibilités.

Dans les scénarios suivants, plusieurs cas d'égalités sont possibles. Pour rappel, la règle indique que si deux ou plusieurs équipes se retrouvent à égalité à l’issue de la saison régulière, leur classement sera établi en tenant compte des facteurs suivants :

- Nombre de points terrain obtenus sur l'ensemble des rencontres ayant opposé entre elles les équipes concernées (y compris le cas échéant points de bonus et points de pénalisation).

- Goal-average sur l'ensemble des rencontres de la compétition.

- Goal-average sur l'ensemble des rencontres ayant opposé entre elles les équipes restant concernées.

Ainsi, en cas d’égalité, Toulouse aurait l'avantage sur La Rochelle, le Racing 92 et sur l’UBB (sauf si l’Union bat Toulouse avec le bonus offensif ce samedi et que Toulouse ne prend aucun point).

De leur côté, les Rochelais seraient devant les Franciliens et les Girondins, dans le cas où ils finiraient la dernière journée avec le même nombre de points.

Vous l’avez compris, le Racing 92 ne bénéficierait pas d’un avantage sur les deux Stades. Et il en serait de même en cas d’égalité avec l’UBB, puisque les Bordelais passeraient devant les Racingmen.

Et comme ce Top 14 est fou, plusieurs cas d’égalité à trois équipes sont encore possibles. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’à chaque fois, l’ordre que cela engendrerait au classement serait le même que l’ordre actuel des équipes dans le haut de tableau. C’est-à-dire, d’abord Toulouse, ensuite La Rochelle, puis le Racing 92 et enfin l’UBB.

En cas d’une improbable - mais possible - égalité à quatre, la règle serait la même. Il est cependant important de noter qu’un bon résultat des Girondins contre Toulouse pourrait quelque peu chambouler tout cela.

Toulouse en demies si :

- Victoire contre l’UBB

Actuellement premiers du Top 14 avec 77 points, les hommes d’Ugo Mola ont leur destin entre les mains. Une victoire et le Stade toulousain filerait directement vers les demies, sans se poser la moindre question.

- Match nul ou défaite avec double bonus contre l’UBB

Avec deux points en plus dans leur escarcelle, les Champions d’Europe pourraient aussi fêter sereinement leur qualification directe en demi-finale dès le coup de sifflet, sans avoir à toucher à la calculette. En effet, ils disposent avant le début de l’ultime journée de 4 points d’avance sur le troisième.

- Défaite avec bonus contre l’UBB

Les cas d’égalité sont en faveur du Stade toulousain. Ainsi, un écart de +5 avec le troisième (sans compter le match de celui-ci) leur suffirait. Sans vouloir jouer petits bras, nul doute qu’un seul petit point ferait déjà leur bonheur.

- Défaite sans bonus contre l’UBB, le Racing 92 ne gagne pas avec bonus et La Rochelle ne prend pas un seul point à Clermont

Même si le club rouge et noir venait à passer au travers ce samedi, il aurait encore une chance de s’en sortir. Sans victoire à 5 points, le Racing ne peut lui passer devant, et la Rochelle doit glaner au moins un point pour cela.

La Rochelle en demies si :

- Victoire contre Clermont

Comme Toulouse, le club à la caravelle est maître de son destin. Une victoire en terres auvergnates et les Rochelais, actuellement à 77 points, seraient assurés d’être en demies.

- Match nul ou défaite avec double bonus contre Clermont

Même chose que précédemment, si La Rochelle prend deux points au Michelin, Racingmen et Bordelais n’auraient aucune chance de les rattraper, puisqu’ils comptent respectivement 4 et 5 points de retard sur les Jaune et Noir.

- Défaite avec bonus contre Clermont

Avec un petit point, La Rochelle mettrait déjà l’UBB hors de course, quoi qu’il arrive. Ensuite, même si le Racing venait à prendre 5 points contre Brive, les Rochelais resteraient devant grâce au goal-average qui leur est favorable. À moins que les Ciel et Blanc ne parviennent à combler leur retard colossal de 142 points au goal-average…

- Défaite sans bonus contre Clermont et le Racing 92 ne gagne pas avec le bonus

Au cas où les Maritimes ne parviendraient pas à arracher un point de bonus, ils devront compter sur leurs amis brivistes. Car si ces derniers n’empêchent pas le Racing 92 de signer une victoire bonifiée, La Rochelle devra passer par la case barrage, le club des Hauts-de-Seine lui chipant la deuxième place pour un seul petit point.

Top 14 - Tawera Kerr-Barlow (La Rochelle)

Top 14 - Tawera Kerr-Barlow (La Rochelle)Icon Sport

Le Racing 92 en demies s’il gagne avec le bonus contre Brive et si :

Défaite de Toulouse sans bonus contre l’UBB et/ou défaite de La Rochelle sans bonus contre Clermont

Les Racingmen doivent tout d’abord écarter Brive de leur chemin, tout en empochant le bonus offensif.

Ensuite, ils devront compter sur les performances de l’UBB et/ou de Clermont. Effectivement, seule une défaite sèche, soit de Toulouse, soit de La Rochelle, donnerait l’opportunité au Racing de passer devant. Les Ciel et Blanc auraient alors 78 points avec leur victoire bonifiée, tandis que le concurrent malheureux resterait bloqué à 77 points. Encore mieux pour le Racing, si les Rochelais et Toulousains perdent sans prendre de bonus, le club francilien - s’il prend 5 points contre Brive - terminerait premier du Top 14.

L’UBB en demies si elle gagne avec le bonus contre Toulouse et si :

La Rochelle prend au moins un point contre Clermont et le Racing 92 ne gagne pas contre Brive

On ne va pas se le cacher, la mission s’annonce très ardue pour les hommes de Christophe Urios. Premièrement, et c’est non-négociable, ils doivent s’imposer avec le bonus offensif contre Toulouse. Et en plus, ils doivent compter sur un échec du Racing sur sa propre pelouse et - surprise - sur un bon résultat rochelais.

En effet, l’UBB doit à tout prix éviter une égalité à trois avec La Rochelle et Toulouse, qui lui serait défavorable (l’UBB reviendrait à 77 points en cas de victoire bonifiée, soit le même nombre de points que Toulouse et que La Rochelle si cette dernière repart bredouille de Clermont). Il vaut donc mieux laisser le club maritime filer en demies et chiper la place du Stade toulousain.

Contenus sponsorisés