Icon Sport

Naivalu et Veianu prêts à mettre le feu dans la défense du Racing !

Naivalu et Veianu prêts à mettre le feu dans la défense du Racing !

Le 11/06/2021 à 10:01Mis à jour

TOP 14 - Opposé au Racing 92 en barrage des phases finales du TOP 14 (vendredi, 20h45), le Stade Français Paris pourra s’appuyer sur deux finisseurs déterminants tout au long de la saison : Sefanaia Naivalu et Telusa Veianu.

Ils n’ont pas le CV d’un Kurtley Beale et leur nom parle sans doute moins au grand public que celui de Teddy Thomas ou de Virimi Vakatawa. Vendredi soir (20h45), en barrage des phases finales du TOP 14 face au Racing 92, Sefanaia Naivalu et Telusa Veianu pourraient pourtant jouer un rôle déterminant sur la pelouse de Paris La Défense Arena. Cette saison, l’Australien d’origine fidjienne et le Tongien ont su se rendre incontournables dans la ligne de trois-quarts parisienne et ont grandement participé à la qualification des Soldats Roses dans le TOP 6.

" "Sefa est un animal, il est très puissant""

Agé de 29 ans, Sefanaia Naivalu (1,86m, 94kg) a disputé 17 matchs de TOP 14 cette saison, dont 16 comme titulaires. Un bilan qui aurait pu être encore plus flatteur si l’ancien joueur des Queensland Reds n’avait pas été éloigné des terrains durant deux mois en raison d’une blessure contractée en décembre dernier, à Pau (29-27), lors de la 12ème journée du TOP 14. "Ce sont des facteurs X. Sefa est un animal, il est très puissant. On en a besoin dans un effectif comme le nôtre. Il a mis un peu plus de temps à s’intégrer dans le groupe mais cette saison, il est déterminant sur le terrain", souligne l’arrière Kylan Hamdaoui. Sélectionné à 10 reprises avec les Wallabies (il a connu sa première cape le 1er octobre 2016, à l’occasion d’un match du Rugby Championship, contre l'équipe d'Afrique du Sud, à Pretoria, ndlr), Naivalu sera une véritable menace pour la défense du Racing 92 avec 7 essais inscrits.

" " Ce sont deux joueurs avec un super état d’esprit. Ils nous ont beaucoup apporté au quotidien ""

De son côté, Telusa Veianu (31 ans, 1,80m, 103kg) a multiplié les feuilles de match tout au long de l’année (23 matchs, 20 titulaires). L’arrière tongien, repositionné à l’aile après la blessure de Lester Etien à l’entraînement en avril dernier (rupture du tendon d’Achille) a également inscrit 7 essais. "Ti est très performant. Et c’est un mec super important dans le groupe. Sur le terrain, il a prouvé toutes ses qualités d’arrière avec de très bons appuis, et il est très bon techniquement", souligne Hamdaoui. "Je l’avais ciblé avant mon arrivée. Il avait été très bon contre nous il y a quelques années", confie pour sa part Gonzalo Quesada.

Et l’entraîneur argentin d’ajouter : "J’étais content qu’il nous rejoigne. Cela nous permettait d’avoir deux arrières. Kylan Hamdaoui avait beaucoup joué la saison passée sans trop de concurrence. Ce sont deux joueurs avec un super état d’esprit. Ils nous ont beaucoup apporté au quotidien. On les sent très épanouis dans l’équipe". L’ancien joueur des Leicester Tigers (2015-2020), qui a également évolué cinq saisons en Super Rugby sous les maillots des Otago Highlanders (2010-12), des Crusaders (2012-13) et des Melbourne Rebels (2013-15) n’aura pas à rougir face à la ligne de trois-quarts des galactiques vêtus de Ciel et Blanc.

Contenus sponsorisés