Icon Sport

Quelle nouvelle programmation sur Canal+ ?

Quelle nouvelle programmation sur Canal+ ?
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 05/02/2021 à 14:27Mis à jour Le 05/02/2021 à 14:40

TOP 14 - L’acquisition des droits de la Ligue 1 par Canal+ va bouleverser la programmation du Top 14, mais aussi peut-être de la Pro D2. Explications.

Le monde du rugby s’y attendait. En raison d’un contexte très particulier sur le marché des droits TV du football, les dirigeants de la LNR se doutaient qu’à plus ou moins longue échéance, ils auraient à se pencher, avec les responsables de Canal+, sur une nouvelle programmation du Top 14. Et notamment devoir abandonner la case "Prime time" si prestigieuse du dimanche soir.

Seulement, peut-être ne pensaient-ils pas qu’ils auraient à le faire aussi tôt dans la saison, quasiment du jour au lendemain. Et pour cause. D’abord, la direction de Canal+ a décidé mercredi, après une phase de négociations avec la Ligue nationale de football, d’acquérir les droits de retransmission de l'affiche Marseille-Paris SG pour un montant estimé à 3 millions d'euros.

Et de la diffuser dimanche soir sur sa chaîne premium, à la place de Racing - La Rochelle, match en retard du Top 14 initialement programmé sur ce créneau. Conséquence : la LNR a été contrainte de reprogrammer la rencontre. Elle est avancée à 14h15 sur Canal+. Le match entre le Castres Olympique et Bayonne, initialement programmé à 14h15, passe lui à 18 heures sur Canal+ Sport. Vous suivez ?

Ce n'est pas le seul effet produit par le retour en grâce du football sur la chaîne cryptée. La suite n’est pas forcément plus réjouissante pour le rugby qui repasse dans l'ombre du ballon rond, et apparaît tel une variable d’ajustement.

Souvenez-vous : quand la chaîne appartenant à Vincent Bolloré a perdu les droits de la Ligue 1, elle a immédiatement promu le Top 14 sur les meilleurs créneaux horaires, en particulier le dimanche soir en prime time. Un joli coup de projecteur sur lequel la LNR avait surfé en se targuant d’une exposition jamais vue jusque-là. À juste titre même si les audiences ont parfois été décevantes le dimanche soir, quand les affiches du Top 14 faisaient pschitt sur le terrain à cause des impasses...

Comme il fallait s'y attendre, l'embellie pour le rugby se confronte à la puissance du football. Jeudi soir, la chaîne cryptée a acquis les droits de la Ligue 1 et une partie de ceux de la Ligue 2, avec effet immédiat en raison de la défaillance de Médiapro. En toute logique, les dirigeants de Canal+, soucieux de rentabiliser leur investissement, voudront offrir à la Ligue 1 la meilleure exposition possible. Les créneaux du vendredi soir, samedi soir et dimanche soir à 21 heures sur Canal+ doivent revenir au ballon rond. Trois autres tranches horaires (le dimanche à 13h, 15h et 17h) seront aussi pour le football.

La raison ? Le rugby n’est pas en mesure de rivaliser avec les audiences du football. "Le rapport se situe de 1 à 2, confie un expert du marché des droits télévisuels. Quand les belles affiches football (hors PSG-OM) font 1,2 millions de téléspectateurs le dimanche soir en prime time, le rugby rassemble les bons soirs entre 600 000 et 700 000 téléspectateurs".

Et la programmation du rugby dans tout ça, nous direz-vous. "Nous allons en parler dès demain (aujourd’hui), a confié le Directeur Général de la LNR, Emmanuel Eschalier dans les colonnes de L’Equipe. Nous allons trouver des solutions pour combiner les programmations de la Ligue 1 et du Top 14 en conservant une exposition de grande qualité." Un optimisme de circonstance. L’objectif de la LNR est de minimiser l’impact de ces changements avec une communication hyper-positive. Dès jeudi, elle a d'ailleurs vanté "Le plein de Top 14 sur les antennes du groupe Canal+ avec quatre affiches en direct". Toutefois, difficile de ne pas reconnaître que le coup est rude pour le Top 14.

Emmanuel Eschalier

Emmanuel EschalierIcon Sport

Reste la question de la Pro D2, dont Canal+ possède l’intégralité des droits depuis cette saison. Jusque-là, cette division avait globalement été valorisée avec une belle exposition, notamment le vendredi soir sur Canal+ Sport. Mais ça, c’était avant que le foot ne revienne en force (L1 et L2) sur les antennes du groupe Canal…

Dans les prochaines heures ou les prochains jours, une nouvelle grille "rugby" va voir le jour. Sans doute ressemblera-t-elle à ce qu’elle était avant que Canal+ ne perde les droits de la Ligue 1. Le rugby aurait alors seulement droit au "Prime" du dimanche soir quand la Ligue 1 fera relâche. Elle nous dira surtout si le rugby a acquis une nouvelle dimension ou si, l'effet d'aubaine passé, il doit s'attendre à d'âpres négociations autour de l'appel d'offres 2023-2027 lancé par la Ligue...

Contenus sponsorisés