Icon Sport

Ollivon, une carrière de galères

Ollivon, une carrière de galères
Par Rugbyrama

Le 08/06/2021 à 16:20Mis à jour

TOP 14 - Le troisième ligne toulonnais et actuel capitaine du XV de France joue de malchance depuis le début de sa carrière. Victime ce week-end d'une rupture du ligament croisé, il connait une nouvelle fois une blessure grave, qui l'éloignera des terrains plusieurs mois. Retour sur une carrière loin d'être facile.

Le début des problèmes à l'épaule gauche

2013

Alors qu'il n'a seulement que 20 ans, Charles Ollivon s'est vu poser une butée sur une épaule gauche douloureuse et déjà meurtrie. "On a fait en sorte que ça ne revienne plus. J'espère que cette épaule me laissera tranquille pendant un bon moment", expliquait le jeune bayonnais à ce moment-là. Il était certainement très loin de se douter de ce qui arrivera.

L'épaule droite aussi en délicatesse

Le 20 décembre 2014 et le 17 janvier 2015.

"C'est sans gravité mais très douloureux", expliquait Ollivon. En 2014-15, ce n'est pas une, mais deux entorses acromio-claviculaire qui freinent les ambitions du Bayonnais. À 21 ans, celui qui comptait déjà deux sélections en Bleu voit l'équipe de France jouer le Tournoi des 6 Nations 2015 sans lui et Bayonne descendre en Pro D2, sans rien pouvoir faire. Un crève-cœur pour le troisième ligne. Il rejoint finalement Toulon.

Top 14 - Tweet Ollivon 2014

Rechute de l'épaule gauche

15 avril 2017

Pendant cinq mois, le désormais Toulonnais a dû être éloigné des terrains à cause d'un nouveau problème à l'épaule gauche, celle qui dispose d'une butée. C'est contre Castres, à Mayol, lors d'un match important que le troisième ligne a senti une grosse douleur sur une percussion et laisse échapper le ballon. Il reviendra seulement pour la préparation de la saison suivante, lors d'un match face à Lyon...

Omoplate fracturée

Août 2017 en match amical face à Lyon

"Une fracture d'omoplate, ça n'arrive jamais. Si, chez les accidentés de la route avec des chocs ultra-violents. Moi, ce n'était pas un gros choc", expliquait Ollivon. Le troisième ligne voyait le sort s'acharner sur lui, alors qu'il est encore jeune. Lors d'un match amical contre Lyon, il est victime d'une fracture de l'omoplate. Un mal normalement réservé aux accidentés de la route, très dur à opérer. Ollivon a donc fait le tour de France des chirurgiens pour trouver quelqu'un capable de l'opérer, afin de lui permettre de revenir sur les terrains. C'est finalement avec le docteur Bellumore qu'il trouvait secours. Et après un an de galère, Ollivon est redevenu un joueur de rugby.

La "possible fin de carrière" à seulement 25 ans

6 septembre 2018, à l'entraînement, lors d'une séance raisonnée.

Toujours la même épaule, encore une fracture de l'omoplate. Cette fois-ci, tout le monde est plus pessimiste. L'Équipe titre même "Fin de carrière pour Charles Ollivon ?" Il faut dire que c'est lors d'un entraînement pourtant raisonné que le gaillard rechute. Le club varois signifie d'ailleurs son inquiétude dans un communiqué : "Déjà longuement blessé à cette même épaule lors des saisons précédentes, la malchance semble poursuivre le troisième-ligne Rouge et Noir. Charles Ollivon réalisera des examens ce lundi avec un spécialiste pour déterminer la nature exacte de sa blessure et la durée d'indisponibilité".

Mais encore une fois, au mental et à la persévérance, Ollivon est revenu des enfers. Une nouvelle fois passé par la case opération et rééducation, il revient finalement sur les terrains en 2019 et enchaîne les grosses performances.

Rupture du ligament croisé

Le 5 juin 2021, à Castres, lors de la dernière journée de championnat.

Lorsque ce n'est pas l'épaule, c'est le genou... Deux ans et demi après sa dernière grosse blessure à l'épaule, et alors que tout allait pour le mieux pour Charles Ollivon, c'est le coup dur. Capitaine d'une équipe de France plus que prometteuse, l'ancien Bayonnais est indisponible de six à neuf fois à cause d'une rupture du ligament croisé. Une blessure bien plus courante que les précédentes, mais qui n'en reste pas moins grave et aussi contraignante pour l'avenir. Une nouvelle épreuve dans la carrière d'Ollivon, remplie de pépins physique.

Mais avec le mental, la lucidité, et l'éthique de travail du Toulonnais, tout laisse croire pour qu'il revienne, une nouvelle fois, encore plus fort l'année prochaine. Le but ici est de prendre le temps de bien récupérer, pour être en pleine forme en vue de la Coupe du Monde 2023 en France, l'objectif de tous les joueurs.

TOP 14 - Charles Ollivon (Toulon) est sorti sur blessure contre Castres

TOP 14 - Charles Ollivon (Toulon) est sorti sur blessure contre CastresRugbyrama

Alors même qu'il revenait de l'enfer après son énième blessure à l'épaule en 2018 et qu'il était sélectionné avec le XV de France pour la Coupe du Monde, Ollivon revenait dans les colonnes de Midi Olympique sur son état d'esprit vis-à-vis des blessures. Un discours inspirant :

"J'ai eu pas mal d'épreuves à surmonter depuis un an et demi, deux ans, c'est exact, mais il y a des gens qui sont plus à plaindre que moi. Dans mon cas, c'est le mental qui a primé. Dans une carrière, il faut savoir surmonter ce genre de grosses blessures. Il faut se donner des objectifs et pour moi l'objectif, c'était d'être ici."

Contenus sponsorisés