Icon Sport

Brive enfonce Agen à Armandie

Brive enfonce Agen à Armandie
Par Rugbyrama

Le 05/12/2020 à 19:58Mis à jour Le 05/12/2020 à 20:28

TOP 14 - Dans ce match à la vie à la mort, qui opposait les deux équipes les moins bien classées de ce début de saison, les Brivistes s'imposent 15 à 6, mettent un terme à une série de six défaites consécutives et relèguent surtout le SUA, leur principal concurrent dans la course au maintien, à 12 longueurs...

Les deux équipes savaient que le vainqueur de ce match à la vie à la mort marquerait de précieux points dans la course au maintien. Vous dîtes ? Dans une rencontre qui opposait le 14e, Agen (2 points et bon dernier du championnat avec un total de zéro victoire) au 13e, Brive (10 points, qui restait sur une série de six défaites consécutives), personne n'avait véritablement le droit à l'erreur. Et sur une pelouse d'Armandie détrempée, les trente joueurs étaient dans un premier temps dépassés par l'enjeu. Ô diable les grandes envolées et les arabesques des trois-quarts, Agenais et Brivistes se livraient en première période à une interminable bataille dans les rucks.

Et dans ce match de la peur, les Brivistes piquaient les premiers : solides en mêlée fermée et moins maladroits, les joueurs du CABCL essayaient tant bien que mal de mettre de la vitesse, et étaient récompensés par une pénalité de Thomas Laranjeira dès la 6e minute (3-0). Bousculés, les Agenais tentaient alors de riposter, et revenaient à hauteur par la botte d'Hugo Verdu à la 20e minute. Et s'ils semblaient mieux en place en fin de première période, les Agenais se mettaient une nouvelle fois à la faute, et permettaient au buteur briviste d'inscrire une nouvelle pénalité (29e). Au bout de l'ennui, les Corréziens rentraient donc aux vestiaires avec un léger avantage : 6-3.

Seulement quatre fautes agenaises, pour autant de pénalités de Laranjeira...

Dos au mur, pour ce qui semblaient être le match de la dernière chance, les Agenais revenaient des vestiaires avec de meilleures intentions. Moins frileux et plus offensifs, les Lot-et-Garonnais trouvaient de l'avancée. Mais à l'image de leur début de saison, les joueurs de Régis Sonnes ne parvenaient à breaker la défense corrézienne. Pire, incapables de scorer, les Agenais pourtant ultra-disciplinés (quatre fautes ce samedi soir!), voyaient l'imperturbable Thomas Laranjeira (51e et 64e) inscrire deux nouvelles pénalités. La réponse d'Hugo Verdu (62e) ne faisait pas le poids au tableau d'affichage. Et pour clôturer cette leçon d'ultra-réalisme, l'arrière briviste inscrivait même un drop à la 73e minute de jeu, qui finissait de crucifier les Agenais (15-6). Joueurs mais bien trop stériles et maladroits, les joueurs du SU Agen s'inclinent donc pour la onzième fois en autant de journées, et semblent avoir déjà un pied et quelques orteils en ProD2.

Avec seulement deux petits points, les Lot-et-Garonnais pointent à neuf longueurs du Castres Olympique (qui a trois rencontres de retard) mais surtout à douze du CA Brive, qui marque de précieux points dans la course au maintien. Avec ce succès à Armandie, leur premier de la saison en déplacement, les joueurs de Jeremy Davidson mettent un terme à la périlleuse série de six défaites consécutives dans laquelle ils étaient empêtrés et prennent surtout une très sérieuse option dans la course au maintien. Désormais, les Corréziens devront tenter de confirmer cette bonne performance par la réception du LOU, le 27 décembre. De leur côté, s'ils ne baisseront évidemment pas les armes tant que la relégation ne sera pas actée, les Agenais se déplaceront à la U Arena, pour un duel qui semble particulièrement déséquilibré...

Contenus sponsorisés