Icon Sport

Castres maîtrise Bayonne et intègre le top 6

Castres maîtrise Bayonne et intègre le top 6

Le 29/04/2021 à 22:43Mis à jour Le 29/04/2021 à 23:09

Auteur d'une très solide première période, le Castres Olympique a signé un précieux succès sur la pelouse de l'Aviron Bayonnais (23-26) dans ce match en retard de la 22ème journée. Le CO grimpe provisoirement à la sixième place et peut continuer de rêver aux Barrages de TOP 14.

"Nous ne sommes pas sortis du vestiaire ! On a du chantier car il y a treize points à rattraper en deuxième période". Les mots d'Aymeric Luc, l'arrière bayonnais, étaient forts au micro de Canal+ à l'issue de la première période. Il faut dire que l'Aviron a vécu une première demi-heure cauchemardesque sous un déluge typiquement basque. Plus que la météo, c'est surtout un CO en toute maîtrise qui a marché sur ses hôtes trop indisciplinés et maladroits. Sur la première touche de la partie, Arata donnait le ton avec une percée dans le côté fermé après maul et un premier essai de filou (2e). Alors que Benjamin Urdapilleta enquillait au pied à chaque incursion dans le camp basque (3-16, 21e), Nakosi était ensuite à la conclusion d'un deuxième essai tarnais d'école (25e). Après plusieurs temps de jeu dans l'axe, l'intervalle s'ouvrait tout seul en coin et la sautée en cloche ne permettait pas à la défense bayonnaise de revenir sur l'ailier fidjien.

3-23 à la 25ème minute de jeu, le capitaine Peyo Muscarditz sorti sur commotion (11e) et la pluie, Bayonne pataugeait malgré sa pelouse hybride et a finalement trouvé des ressources pour réagir avant la sirène. Après un premier essai refusé sur maul à cause d'une main castraise qui traînait sous le ballon (34e), Afa Amosa aplatissait pour de bon après ballon porté juste avant la pause (37e). Bayonne était mené de treize points à la mi-temps (10-23).

L'Aviron peut avoir des regrets

On ne parlera pas d'arroseur arrosé ce soir car ce serait de mauvais goût mais le CO est retombé dans ses travers en deuxième période. Après 32 minutes de haute maîtrise dans le premier acte, les Castrais ont été indisciplinés sur le reste de la partie. Dans un premier temps, Germain grignotait petit à petit le retard des siens avec deux pénalités (16-23 à la 59e) puis Urdapilleta gardait son équipe à distance en concluant son 100% au pied (6/6, 16-26, 63e). Plus précis ballon en main, très adroits en touche avec plusieurs ballons volés par Ducat et Galarza, l'Aviron s'est donné des munitions pour retourner dans l'en-but tout en profitant d'une équipe castraise à 14 après le carton jaune pour Jacquet (72e). C'est finalement Michael Ruru qui y allait en force dans le money time (74e). Impeccable aussi au pied (5/5), l'arrière et buteur basque ramenait son équipe à trois unités du CO (23-26) mais c'était insuffisant pour inverser complètement la tendance.

Après son revers à Pau avant la trêve forcée à cause du COVID, Bayonne enchaîne une deuxième défaite de suite en TOP 14. Même si la réaction en deuxième période est positive et permet de décrocher un bonus défensif, les joueurs de Yannick Bru peuvent vraiment nourrir des regrets après ce cinquième écueil à la maison. La Section est à quatre points et la réception de l'Union Bordeaux-Bègles dans une semaine s'annonce encore capitale. En revanche, tout roule pour Castres qui continue sa belle série avec une quatrième victoire consécutive en championnat et un cinquième succès à l'extérieur de la saison. Le CO intègre même provisoirement le top 6 et se positionne un peu plus en embuscade pour arracher un barrage.

Contenus sponsorisés