Rugbyrama

Gray : "Faire un petit quelque chose pour Kolbe"

Gray : "Faire un petit quelque chose pour Kolbe"

Le 19/11/2019 à 17:43Mis à jour Le 20/11/2019 à 11:32

TOP 14 – Plutôt discret malgré ses 2,08m qui ne passent jamais inaperçus, le deuxième-ligne Richie Gray s’est confié avant la réception des Irlandais du Connacht samedi. L’international écossais de Toulouse est aussi mesuré qu’ambitieux.

Rugbyrama : Cette première victoire en Champions Cup à Gloucester le weekend dernier a aussi correspondu au premier succès du Stade Toulousain en déplacement cette saison. De quoi vous ravir, non ?

Richie Gray : Nous sommes évidemment très contents de cette superbe victoire qui nous permet de bien démarrer cette compétition. Mais nous avons revu les images à la vidéo lundi et il y a clairement des progrès à effectuer. Je pense notamment à notre façon de bien finir, de tuer nos matches lorsque l’on domine.

L’entrée des remplaçants, dont vous-même, a été décisive à Gloucester, prouvant encore la qualité de votre effectif.

R.G. : Nous avons un squad de joueur tout simplement énorme. Contre Gloucester, notre moyenne d’âge était de moins de 25 ans ! C’est jeune et incroyable pour un tel tournoi européen. En fait, il y a beaucoup de confiance dans chaque élément qui compose ce groupe. En chacun de nous. Cela compense la jeunesse et cela vient des entraînements, des victoires ou des mélanges de cultures.

Ressentez-vous lors des semaines de préparation de la Coupe d’Europe, une ambiance particulière ?

R.G. : C’est vraiment quelque chose de spécial. C’est quasiment une épreuve à élimination directe, du one shot ! C’est une compétition de haut niveau de jeu, avec un arbitrage différent, des matches très suivis et tout le monde a envie d’y participer avec enthousiasme. Ça se ressent.

En tant qu’anglophone, est-ce excitant de jouer contre des joueurs ou des clubs que vous connaissez davantage ?

R.G. : (Rires) Je n’avais jamais gagné contre Gloucester donc c’est chose faite. Il y a toujours un grand challenge contre les équipes du Royaume-Uni ou d’Irlande. Voire contre des joueurs que je connais.

Peut-on s’attarder sur le jeu proposé par votre adversaire de ce weekend, le Connacht ?

R.G. : Cette équipe ne va pas se poser de question en venant ici. Elle va proposer son rugby fait de vitesse, de longues possessions tout en déplaçant beaucoup le ballon parfois et en nous mettant la pression dans les airs. A nous de préparer en conséquence.

Richie Gray (Stade Toulousain)e en descente de touche

Richie Gray (Stade Toulousain)e en descente de toucheIcon Sport

« Je continue d’apprendre »

Vous n’avez pas été choisi pour disputer la Coupe du monde au Japon avec votre sélection d’Ecosse. Est-ce que vous avez digéré cela ?

R.G. : Cela reste une expérience délicate, voire douloureuse car chaque joueur rêve de disputer un Mondial. Mais je venais aussi d’accueillir un bébé dans mon foyer et je me devais d’être présent pour ma famille mais aussi pour mon club avec lequel j’avais été longuement blessé.

Vous faites partie des joueurs d’expérience de ce groupe. Vous sentez-vous investi d’un rôle de leader ou de transmission ?

R.G. : Mais chaque saison, on continue d’apprendre quand on est pro. C’est ce qui est très intéressant avec notre sport. J’y prends beaucoup de plaisir. Ceci dit, avec l’âge, c’est vrai que l’on voit le jeu de façon un peu différente et qu’il nous est possible de modestement échanger avec les autres.

Les Rouge et Noir n’ont plus gagné la Coupe d’Europe depuis 2010. Après le Brennus 2019, sentez-vous le groupe motivé pour glaner une 5e étoile ?

R.G. : C’est une compétition que Toulouse souhaite tout le temps gagner. Mais je sais aussi que c’est une épreuve très complexe à décrocher, car très concurrentielle de bout en bout. J’ai lu qu’après la Coupe du monde ou l’Oscar Midi-Olympique, Cheslin Kolbe rêvait de remporter la Champions Cup. J’espère que nous pourrons faire un petit quelque chose pour lui afin que son rêve devienne réalité (un grand sourire).

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0