Midi Olympique

Etzebeth : "Un grand jour pour moi"

Etzebeth : "Un grand jour pour moi"

Le 29/11/2019 à 16:07Mis à jour Le 29/11/2019 à 16:17

TOP 14 - Arrivé jeudi à Toulon, Eben Etzebeth a été présenté ce vendredi à la presse. Entre ambitions et envie de découvrir son nouveau club rapidement, le deuxième ligne champion du monde (2m02, 122kg) affirme être impatient de faire ses débuts. Voici ses premiers mots.

Rugbyrama : Eben, Mourad Boudjellal affirme que c'est un grand jour pour le club. Qu'en est-il pour vous ?

Eben Etzebeth : C'est un grand jour pour moi également. J'ai attendu longtemps car Toulon est un club où il y a eu beaucoup de grands joueurs.

Vous aviez déjà été en contact avec Toulon par le passé. Pourquoi avoir mis tant de temps à venir ?

EE : Il y a quatre ans, j'étais encore un peu jeune. Je voulais jouer pour la sélection. On sortait de la Coupe du monde 2015, et je voulais bien préparer et disputer la 2019. Désormais je suis prêt à jouer pour le RCT.

Qu'est-ce qui vous a motivé à franchir le pas ?

EE : Toulon est un club avec une riche histoire. C'est une équipe qui a connu beaucoup de succès, avec des grands joueurs et j'ai envie de faire partie de cette histoire. Il y a eu beaucoup de légendes, ici, comme Bakkies Botha, Ma'a Nonu, Jonny Wilkinson ou Eric Champ.

Pourquoi avoir choisi de tenter une expérience européenne ?

EE : En venant ici, je veux apprendre des choses, m'entraîner, jouer avec des grands joueurs... C'est pour ça que j'ai rejoint l'Europe, et Toulon. J'ai une grande excitation et je veux donner le meilleur de moi-même.

Beaucoup de Sud Africains sont passés par Toulon ces dernières années. Certains vous ont-ils conseillé ?

EE : J'ai parlé avec Bryan (Habana, N.D.L.R.), Duane (Vermeulen) ou encore Louis (Schreuder) et Wilco (Louw) qui étaient là récemment. Ils m'ont tous dis des belles choses sur la ville, sur le club et les gens présents ici.

Et Bakkies Botha ?

EE : C'est le premier avec qui j'ai parlé. Mais nous n'en avons pas parlé depuis.

Quelle image avez-vous du RCT ?

EE : J'ai suivi leurs succès à la télé et je sais que Toulon est un grand club.

La Coupe du monde est désormais derrière vous ?

EE : Oui (rires). Désormais, il est temps de travailler. Physiquement ? Je me sens vraiment bien.

Que vous a apporté la Coupe du monde ?

EE : Remporter un titre mondial, c'est l'objectif d'une vie. Maintenant c'est fait et c'est top.

Quels objectifs vous êtes-vous fixé ?

EE : Je m'étais fixé l'objectif de la Coupe du monde. C'est fait. Désormais j'ai trois objectifs : la qualification en Champions Cup, remporter le Top 14 et la Challenge Cup.

Avez-vous vu quelques matchs du RCT en ce début de saison ?

EE : J'ai une application qui me donne les résultats, et j'ai également vu quelques matchs. Donc oui, j'ai suivi le début de saison.

Êtes-vous opérationnel ?

EE : (rires) Hum, demandez à Patrice (Collazo N.D.L.R.).

Connaissez-vous certains joueurs à Toulon ?

EE : J'ai joué avec Marcel (Van der Merwe N.D.L.R.) avec les Springboks. Et j'ai mangé avec lui hier. Je connais également Sergio Parisse, Liam Messam et Julian Savea, contre qui j'ai joué.

EE : Il n'y a rien de nouveau. Pour l'instant tout va bien.

Être vu comme le successeur de Botha, est-ce que ça vous met une pression particulière ?

EE : Pas particulièrement. Moi je veux jouer mon rugby, sans me comparer à d'autres mecs. Je veux être bon à chaque fois sur le terrain, c'est mon seul objectif.

Le Top14, vous connaissez ?

EE : Je sais que c'est un championnat très dur. C'est une bonne nouvelle pour moi (sourire).

Enfin, arrivé hier, quelles sont vos premières impressions ?

EE : J'apprécie beaucoup. La météo est bonne, il fait soleil, c'est sympa. Ensuite, j'ai pu visiter le club et rencontrer quelques coéquipiers. Mes premières impressions sont positives.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0