Icon Sport

Bayonne crée l'exploit au Racing

Bayonne crée l'exploit au Racing

Le 24/08/2019 à 19:56Mis à jour Le 24/08/2019 à 20:20

TOP 14 - Les Bayonnais ont complètement déjoué les pronostics avec cette victoire (très) surprise à la U Arena 17-24. Grâce à des essais de Ruru et Luc qui répondaient à ceux de Tanga Mangene et Imhoff, l'Aviron faisait vibrer le cœur des supporters basques. Malgré un retard de 10 points à la mi-temps (17-7) les coéquipiers de Manu Ordas n'ont jamais rien lâché dans une partie complètement folle.

Lors d'une première période longue à se dessiner sur les intentions, où le jeu d'occupation primait sur les envolées, le Racing 92 s'évertuait à occuper le camp Bayonnais sans succès. La perception aussi, qu'offensivement les hommes de Laurent Travers se cherchaient en ce début de compétition, un signe déjà. La lumière viendra d'une belle action collective et d'un échange entre Imhoff et Dupichot, conclut sur le temps de jeu suivant par Tanga (7-0, 21 ème). On aurait pu croire que les Basques auraient flanché mentalement, bien au contraire.

Camara s'illustrera sur son aile en battant trois défenseurs et parviendra à résister pour servir Ruru dans des conditions optimales, quel numéro de l'ancien joueur du Stade Français (7-7, 23 ème). Plus concentrés, appliqués sur leurs possessions le Racing 92 reprenait le fil du match, après une mêlée à cinq mètres de l'en-but des visiteurs, Iribaren alertait Imhoff qui passait deux défenseurs en revue pour aller en terre promise, du bel ouvrage (14-7, 32 ème). Consistants en conquête, les Franciliens rajoutaient trois unités juste avant la pause pour sécuriser, à ce moment de la partie, le tableau d'affichage (17-7, 40 ème).

Le collectif de l'Aviron

Revenus avec d'autres ambitions et décidés à jouer leur partition, les hommes de Yannick Bru démontraient qu'ils n'étaient pas venus en victime toute désignée. Patients sur leurs libérations, opportunistes sur leurs contres à l'image de l'essai somptueux de Luc (17-21, 68 ème). Les Bayonnais passent devant au tableau d'affichage pour la première fois de la rencontre et ne lâcheront plus l'affaire. Dans le sillage d'un Barthélémy précieux au pied, convertissant 4 pénalités en seconde période, les Basques finiront le travail malgré une dernière frayeur sur leur ligne dans les derniers instants, et un essai refusé à la vidéo à Chavancy par Monsieur Nuchy.

Succès retentissant de l'Aviron, qui démarre le Top14 idéalement face à des Franciliens, certes privés de nombreux internationaux et de blessés majeurs, mais qui n'ont jamais proposé une organisation capable de déborder la furia Bayonnaise.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0