Icon Sport

Top 14 - La leçon de réalisme du Stade Français

La leçon de réalisme du Stade Français

Le 05/01/2019 à 16:19Mis à jour Le 05/01/2019 à 16:49

TOP 14 - Les Parisiens ont remporté une victoire importante face à de valeureux Catalans. Devant dès la 11e minute de jeu grâce à un essai de Lester Etien, les Stadistes ont construit leur victoire en jouant bien les coups. Perpignan rentre bredouille de ce déplacement.

Dominé en entame de match, le Stade Français a su résister aux assauts Catalans. Puis, Paris est monté en puissance pour signer un troisième succès consécutif en Top 14 (27-8). Une victoire couronnée par le bonus offensif. Après Agen et Grenoble, les Parisiens s'offrent donc la lanterne rouge de Top 14 pour un troisième match consécutif face à un mal classé. Les Perpignanais eux tombent pour la quatorzième fois en autant de rencontres de championnat cette saison. Pourtant, comme souvent les Catalans n'ont jamais refusé le jeu. Perpignan s'enfonce de semaine en semaine malgré un visage séduisant dans les intentions.

Top 14 - Paddy Jackson (Perpignan) contre le Stade Français

Top 14 - Paddy Jackson (Perpignan) contre le Stade FrançaisIcon Sport

Blessé aux côtes depuis plusieurs semaines, Gaël Fickou a marqué son retour par une prestation de haute volée dans les rangs parisiens. Non content d'inscrire le troisième essai, alors synonyme du bonus offensif en entame de seconde période, le trois quart centre a souvent éclairé le jeu du Stade Français. Gaël Fickou a soigné ses statistiques avec un septième essai en championnat cette saison, soit le meilleur total de la formation Parisienne. Son coéquipier Kylan Hamdaoui n'a lui pas marqué et reste avec six essais au compteur. Mais, dans le jeu, l'arrière Parisien a lui aussi rendu une belle copie, avec une justesse insolente dans les airs, notamment sur les longs coups de pied du Perpignanais David Mélé.

Domination stérile des Catalans

En première période, l'occupation a été Catalane, les envies de jouer un joli rugby également. Paddy Jackson a ouvert le score au pied (0-3, 8), avant que Lester Etien et les Parisiens ne mettent un sacré coup derrière la tête des Catalans en allant à l'essai sur leur première incursion (5-3, 11). Nicolas Sanchez a creusé l'écart par une pénalité (8-3, 23). Puis, pour une charge coude en avant, Sekou Macalou a écopé d'un carton jaune (25). Qu'importe, à quatorze, le Stade Français a continué de faire le forcing pour signer le deuxième essai du match par Waisea (13-3, 32). À la pause, les Perpignanais pouvaient avoir des regrets, la faute à une inefficacité chronique.

Dès le début du second acte, Gaël Fickou a mis les Parisiens dans le bonus offensif grâce au troisième essai parisien. Nicolas Sanchez au pied passait la transformation (20-3, 42). Touché, Perpignan a continué à jouer son rugby tandis que le Stade Français ne parvenait pas à faire le break. Récompensé, Perpignan a logiquement signé un essai grâce à Yohan Vivalda (20-8, 74). Alors privé du bonus offensif, Paris a su se rebeller et reprendre son gain sur un nouvel essai, cette fois signé André Warner et transformé par Morné Steyn (27-8).

Top 14 - Gaël Fickou (Stade Français) marquant le troisième essai du match contre Perpignan

Top 14 - Gaël Fickou (Stade Français) marquant le troisième essai du match contre PerpignanIcon Sport

Après Agen, Grenoble et donc Perpignan ce samedi, le Stade Français poursuivra sa quête de points face aux mal classés de Top 14 dès dimanche prochain. Ce sera sur la pelouse de Toulon. Pour Perpignan, décroché et enlisé à la dernière position du championnat, la victoire sera obligatoire face à Pau, un concurrent direct pour continuer à rêver d'un hypothétique maintien dans l'élite.

Contenus sponsorisés