Icon Sport

Iturria, votre numéro 6 de l'année

Iturria, votre numéro 6 de l'année
Par Rugbyrama

Le 05/07/2019 à 15:44

TOP 14 - Pour sa quatrième saison professionnelle avec l’ASM, Arthur Iturria est sorti de la cage, replacé en troisième ligne aile. Auteur d’une très bonne saison, il est un élément clé du pack clermontois et s’est rendu indispensable avec les Bleus. Coup de projecteur sur le Clermontois, que vous avez élu meilleur troisième ligne aile de la saison (numéro 6) face au Parisien Sekou Macalou.

La saison dernière, Arthur Iturria garnissait les rangs d’une infirmerie clermontoise saturée. Eloigné des terrains de longs mois à cause d’une blessure à l’épaule, le joueur international a été replacé cette saison au poste de troisième ligne aile, d’un commun accord avec ses entraîneurs. Plus de plaisir et de jeu, moins de difficultés physiques, l’adaptation a été éclair. Ou la réadaptation, plutôt : Iturria a joué à ce poste en jeunes à Bayonne.

Avec vingt rencontres disputées pour l’ASM dont dix-sept en tant que titulaire, 1370 minutes jouées en Top 14 et en Challenge Cup, Arthur Iturria a retrouvé sa fraîcheur et a brillé. Précieux en touche, à l’aise ballon en main, très actif et mobile, le nouveau flanker des Jaune et Bleu a livré des performances de très haut niveau et a convaincu. Au point d’être élu meilleur numéro 6 de la saison par les internautes de Midi Olympique et de Rugbyrama face à Sekou Macalou, avec près de trois-quarts des voix.

6 Nations 2019 - Arthur Iturria (France)

6 Nations 2019 - Arthur Iturria (France)Icon Sport

Indispensable avec les Bleus

Ce changement de poste s’est également opéré avec le XV de France. Là encore, Iturria a convaincu. Il a enchaîné sept titularisations de rang entre la tournée d’automne et le Tournoi des VI Nations et n’a quasiment manqué aucune minute jusqu’au match en l’Italie, où il est entré en deuxième mi-temps. Il fait partie en toute logique de la liste des 31 qui disputeront la Coupe du monde.

Seule ombre de sa saison : son forfait à quelques minutes du coup d’envoi de la finale du Top 14. Précieux lors des phases finales de Challenge Cup et contre Lyon en demi-finale de Top 14, sa présence a manqué. Il n’aura pas disputé sa deuxième finale de Top 14 en trois saisons. Ce n’est que partie remise pour un joueur qui n’a que 25 ans.

La course au numéro 6 :

Par Clément Argoud

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0